Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

7 mai 2012

Mission Jeanne d'Arc 2012

Détachement 22S 
FASM Georges Leygues


TAD manuel Le Port Marine 2-5-2012




Merci à CB pour son pli



Depuis la première campagne du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc , les hélicoptères Alouette de la Marine nationale embarquent pour la formation des officiers-élèves. «L’hélicoptère est un moyen privilégié du bâtiment pour avoir une vision élargie de la situation navale» explique l’EV1 Johanne Dupont, chef du détachement de l’escadrille 22S.







L’emploi d’un hélicoptère permet de faire découvrir le travail aéro-maritime aux officiers-élèves et d’entraîner les marins des deux bâtiments du groupe Jeanne d’Arc aux opérations (comme la visite de bâtiment, la lutte contre la menace aérienne…).



Les personnels navigants de l’aéronautique navale et les membres du détachement sont des spécialistes du milieu aéro-maritime et habitués aux contraintes liées à l’emploi d’un hélicoptère dans le milieu maritime.

Ainsi, le détachement de l’escadrille 22S fait également office de «guide» auprès des détachements embarqués des autres armées comme celui de l’ALAT (Aviation légère de l’armée de Terre), composé de 2Puma et 2 Gazelle .



Enfin, conclut l’EV1 Dupont, «la vie d’un détachement embarqué revêt plusieurs facettes qu’il va être intéressant d’aborder auprès des officiers-élèves notamment : la formation des pilotes et des membres d’équipages, le travail conjoint avec le bâtiment pour le maintien des qualifications de chacun ainsi que des aspects plus organiques et relationnels comme la gestion du personnel et le maintien du lien entre le détachement embarqué et son unité organique» .


photos JM Bergougniou


Aucun commentaire: