Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

19 janv. 2012

Flottille 35F et Caïman

Flottille 33F et Caïman arrivent à 
Lanvéoc Poulmic




TAD LANVEOC 29S 8-12-2012   Qui peut dire de quand date la suppression du 29S?
La flottille 33F est située sur la base aéronautique navale (BAN) de Lanvéoc-Poulmic (Finistère). Elle met en œuvre des hélicoptères Caïman Marine (NH90) dont les missions sont 
prioritairement des missions de combat naval : lutte anti-surface, anti sous-marine, actions de vive force en mer (dont contre terrorisme maritime),
des missions de soutien : sauvetage en mer, assistance aux bâtiments en détresse, évacuation sanitaire, logistique navale, transport de commandos.

letelegramme.com

La mise en service opérationnelle du Caïman marine a été l'occasion de réveiller une prestigieuse flottille, la 33F, et de reconnaître, jeudi, son nouveau commandant, le capitaine de frégate Nicolas Couder. 





Les Super-Frelon resteront à jamais attachés à la 32F. Pour marquer une nouvelle ère de l'aéronautique navale, la Marine a également souhaité réveiller une flottille dissoute en 1999. Créée en 1957, la 33F s'est notamment illustrée dans le ciel oranais, à travers des missions périlleuses que la guerre d'Algérie a gardées en mémoire. Les combats avaient fait un grand nombre de victimes au sein de la flottille. Le chef d'État-major de la Marine présent à Lanvéoc jeudi, Bernard Rogel, a rappelé le courage et le sacrifice de ces anciens de la 33. Symbolisée par la gueule grande ouverte d'un caïman, la flottille version NH 90 est commandée par un capitaine de frégate âgé de 40 ans. Il a été associé au programme NH 90 de la Marine depuis 2008, et fait partie des pilotes français ayant accumulé le plus d'heures sur cette machine (autour de 200). Quatre autres pilotes sont actuellement formés sur NH 90 à Lanvéoc-Poulmic, à savoir le second de la flottille, Damien Berthelot, mais aussi Rodolphe Goupil, Yann Fagon et Geoffroy de Valence.


photo Bernard Hily



Montée en puissance jusqu'en 2021

Pour le moment, la flottille à Lanvéoc est composée de 69 personnes, dont 46 techniciens officiers mariniers ou officiers mariniers supérieurs et six techniciens civils (un de Turbomeca et cinq d'Eurocopter) pour la maintenance des trois premières machines arrivées à la pointe bretonne. Entre Toulon et Lanvéoc, un sixième appareil devrait arriver avant Noël et un septième en 2012. À terme (2021), la flottille sera composée de sept NH 90 au standard secours en mer et de 20autres au standard de lutte sur et sous la mer.


merci à JEF pour le pli et à BH pour la photo

Aucun commentaire: