Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

5 mai 2018

Port MALO Port révolutionnaire Bretagne Ille et Vilaine Marcophilie navale

Port MALO Port révolutionnaire 



L
e changement de nom voulu par les autorités révolutionnaires va toucher les noms des communes commençant par « Saint » ou « Sainte », en raison de la déchristianisation, et ceux qui évoquent la féodalité et les symboles de l'Ancien Régime




Saint-Malo vu de la mer photo JM Bergougniou

le décret de 1793 « invite » les communes qui souhaitent changer les noms qui peuvent « rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou de la superstition, de s'en occuper incessamment ».


Saint-Malo le château vu de la mer photo JM Bergougniou

Ainsi les vocables Saint/Sainte, Roy/Roi/Reine, Château/Castel, Évêque, Lys, Abbaye/Église/Chapelle, Moine, Abbé/Abbesse, Notre-Dame, Comte/Sire/Duc, Dauphin sont ils évincés de l'index des communes de France.


le chenal Saint-Malo photo JM Bergougniou 


Certains noms sont changés par mesure de rétorsion, comme la ville de Lyon qui devint Commune-Affranchie ou Marseille qui s'appelle, très peu de temps, Ville-sans-Nom.




Très peu de ces changements survivent à la Révolution. En effet, le 8 juillet 1814, Louis XVIII annule le changement de noms des 3 000 communes rebaptisées par les Sans-culottes


les remparts Saint-Malo photo JM Bergougniou

Durant cette période, la commune est rebaptisée Port-Malo, puis Commune-de-la-Victoire, puis Mont-Mamet


Dans cette lettre du 22 fructidor an 7 soit le 8 septembre 1899, la griffe Port Malo est apposée en noir. Au dessus de la griffe le numéro du département : 34


Le décret décidant la division de la France en 83 départements a été voté par l'Assemblée constituante le 22 décembre 1789






Sources 

Wikipédia 

pour les cartes et plans

BNF Gallica

Aucun commentaire: