Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

14 mai 2018

La FREMM BRETAGNE arrive à Brest

La FREMM BRETAGNE arrive à Brest


La nouvelle frégate multi-mission de la flotte française a quitté le site Naval Group de Lorient, où elle a été réalisée, pour rejoindre son port d’attache de Brest, où la Marine nationale en prendra livraison cet été. La Bretagne, qui s’est mise hier au mouillage dans l’anse de Bertheaume, devrait faire son entrée dans la base navale brestoise ce lundi.




au mouillage en baie du Trez Hir en Plougonvelin  Bernard Hily
 L'ex Mytho, transport hôpital devient Bretagne en 1910 En 1912 il devient l'Armorique 








Cela fait près de 80 ans qu’un bâtiment de combat français n’a pas porté le nom de la région qui lui a donné tant de marins. Le dernier en date était le cuirassé Bretagne, lancé en 1913 à l’arsenal de Brest et coulé à Mers el-Kébir en juillet 1940. 


Mis en chantier à La Seyne sur Mer le 1er juillet 1912, il est lancé le 21 avril 1913.
Il sera coulé le 3 juillet 1940 à Mers El Kébir par les  croiseurs anglais Hood Barham Resolution 





au mouillage en baie du Trez Hir en Plougonvelin  Bernard Hily

Longue de 142 mètres pour un déplacement en charge de 6000 tonnes, la Bretagne est conçue pour tous les domaines de combat, de la chasse aux sous-marins à la lutte antinavire, en passant par la défense aérienne et les frappes à grande distance contre des cibles terrestres. Elle pourra mettre en œuvre 16 missiles de croisière navals (MdCN), 16 missiles surface-air Aster 15 et 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3. 

au mouillage en baie du Trez Hir en Plougonvelin  Bernard Hily


Elle dispose en outre d’une tourelle de 76mm, deux canons télé-opérés de 20mm et des tubes pour torpilles MU90. Capable d’embarquer un hélicoptère du type Caïman Marine (NH90), la frégate est équipée de puissants senseurs, dont un radar multifonctions Herakles, deux brouilleurs, un sonar de coque et un sonar remorqué Captas 4. A Brest, sa mission principale sera la protection des approches maritimes et celle des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) opérant depuis l’Île Longue.

Merci à Bernard Doray, Pierre Le Galle et Bernard Hily

Sources 
Mer et Marine 
Photos Bernard Hily

Aucun commentaire: