Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

19 avr. 2018

L'ALBATROS 1983 1984

Le patrouilleur ALBATROS 


Un pli officiel de l'ALBATROS destiné au SHOM de Brest avec TàD PARIS-NAVAL 75200 en date du 31-12-1984. En 1984, l'Albatros fait sa première campagne aux TAAF.

Le courrier parti de La Réunion (courrier militaire non affranchi) est trié à son arrivée à Paris et envoyé sur le SHOM à Brest.

En juillet 1983, le Névé, est vendu par la SNC à la Marine nationale et rebaptisé Albatros. Lors de son dernier voyage au Groenland, il avait 900 tonnes de poissons dans ses cales. L'odeur imprègne encore le navire lorsqu'il quitte Caen, conduit par un équipage de la SNC, pour rejoindre Toulon, où il est alors transformé, et refondu en patrouilleur par la DCAN Toulon à partir du 21 avril 1983. On suprime les installations de pêche, crée de nouveaux locaux, met en place une artillerie de 40mm et divers équipements électroniques.



On suprime les installations de pêche, crée de nouveaux locaux, met en place une artillerie de 40mm et divers équipements électroniques.
L'entrée en armement pour essais intervient le 23 septembre 1983, date à laquelle est nommé son premier commandant, le capitaine de corvette Jean-Claude Josselin.


La transformation du chalutier se poursuit, mais la découverte inattendue d'une fatigue prononcée du bâtiment, et un manque de fiabilité de l'appareil propulsif, nécessitent des travaux plus importants que ceux envisagés initialement. Les essais à la mer ont lieu du 9 au 13 janvier, du 6 au 7 puis du 16 au 23 mars. Le bâtiment entre en armement définitif le 26 mars. Des derniers essais à la mer ont lieu le 14 et 15 mai. La refonte est clôturée officiellement le 18 mai. Il aura fallu 170 000 heures de travail à la Direction des Constructions Navales pour procéder à la refonte du chalutier.





Les divers problèmes retardent d'environ 5 mois l'admission au service actif du bâtiment qui intervient le 19 mai, date à laquelle l'Albatros quitte Toulon, direction l'île de La Réunion qu'il atteint le 18 juin, via Djibouti (29 mai au 8 juin). Il passe le 25 mai, sous l'autorité de l'amiral commandant les forces maritimes de l'océan Indien.


La première patrouille dans les TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) a lieu du 26 juin au 3 août. 





Plus étrange, au verso, le TàD 83800 Toulon Naval comme si le pli n'était allé à son destinataire... 3-1-1985





Six semaines au cours desquelles l'Albatros mouille à Port Alfred (Crozet - 2 juillet), 



Port aux Français (Kerguelen - 6 au 8, 13 au 15 et 20 au 21 juillet), 







Martin de Vivies (Amsterdam - 26 et 27 juillet). 




Les rencontre avec les bâtiments soviétiques ne sont par rares, car en vertu d'accords conclus entre la France et l'URSS, les russes sont à l'époque autorisés à pêcher un quota d'environ 23000 tonnes de poissons par an dans la ZEE des Kerguelen. Il n'en est pas de même dans la zone de de Saint Paul et d'Amsterdam où seul le chalutier français Austral peut se livrer à cette activité.










Photos 

PA Albatros 

Aucun commentaire: