Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

18 avr. 2018

BAP Jules Verne

BAP Jules Verne


Inscrit au budget de 1961 comme transport de munitions, le Jules Verne est mis sur cale en 1969 à Brest sous le nom d'Acheron et lancé le 30 mai 1970.
Il est alors resté à l'état de coque jusqu'en 1973, date à laquelle sa transformation en Bâtiment Atelier Polyvalent (BAP) a été décidée. Le BAP Jules Verne a été admis au service actif le 17 septembre 1976.



Il fut affecté pendant plus de 20 ans aux Forces Maritimes de l'Océan Indien. Il était un des symboles de Djibouti et sa silhouette figure d'ailleurs à l'effigie d'un billet de 10 000 FDJ, malheureusement aujourd'hui retiré de la circulation.
  Le Jules Verne a quitté la zone à trois reprises, en 1981, 1988 et 1994, pour bénéficier de grands carénages à Brest, avant de rejoindre en décembre 1997, la Force d'Action Navale.


Alors qu'en dehors de nos frontières Jules Verne est considéré comme un géant de la littérature mondiale, en France il est trop souvent ramené au modeste rang d'écrivain pour la jeunesse. Programmes et manuels scolaires s'obstinent à ignorer l'homme qui imagina le «Nautilus» et conçut, dès 1865, la possibilité d'aller de la terre à la lune. Jules Verne est né à Nantes le 8 février 1828, dans une riche famille de juristes et d'armateurs. On le retrouve en 1847 à Paris où il poursuit des études de droit.




C'est alors le plus important bâtiment de soutien de la Marine nationale. Il a pour mission principale le soutien d'une force navale engagée dans une opération de projection, ce qui fait de lui un élément essentiel de l'endurance d'une force navale sur un théâtre d'opérations. Il peut ainsi accompagner une force navale et en assurer à la mer ou dans un point d'appui à proximité du théâtre des opérations, le soutien technique (maintenance, assistance en cas d'avarie de combat) ainsi que le ravitaillement en pièces de rechange, en munitions et gazole.











Ses sympathies républicaines et socialisantes le conduisent à participer à la révolution qui entraîne la chute de Louis-Philippe. L'amitié que lui porte Alexandre Dumas l'incite à se tourner vers la littérature. Inspiré par son ami Félix Tournachon, grand amateur d'aérostation et qui deviendra plus tard le célèbre photographe Nadar, il rédige, en 1862, un roman Cinq semaines en ballon que quinze éditeurs refuseront successivement mais que Jules Hetzel acceptera avec enthousiasme. Entre les deux hommes, c'est le début d'une fructueuse collaboration que seule la mort réussira à rompre.



Jules Verne est resté fidèle aux idées généreuses qu'il défendit durant sa jeunesse. Il saisit toutes les occasions que lui offrent les aventures survenues à ses héros pour prendre la défense des faibles et des opprimés. Le révolté des Indes Noires volontairement enfermé dans sa mine, le capitaine Nemo qui s'érige en vengeur et aide les insurgés grecs, le patriote hongrois Mathias Sandorf, symbolisent, chacun avec son propre caractère, les différents aspects que revêt la lutte du droit contre la justice bafouée.


En homme du XIXe siècle, Jules Verne croit au progrès. Le savant Arronax et son domestique Conseil surmontent, à eux deux, le désespoir parce qu'ils sont soutenus par la science de l'un alliée à la sagesse de l'autre, les naufragés de L'Ile mystérieuse ne peuvent résister aux forces aveugles de la nature que grâce aux secours que leur apporte le savoir mis au service de la morale. Mais à l'inverse de beaucoup de ses contemporains, Jules Verne a compris que la connaissance a ses limites et qu'elle est dangereuse dès lors que nul frein ne la retient sur la pente du mal.





Le Jules Verne a effectué sa dernière sortie à la mer le 19 février 2009, avant son désarmement. Il a été placé en position « en complément » le 23 février, et « en réserve » le 1er juillet 2009. Une partie de son équipage a alors été transféré vers l'atelier militaire de la flotte (AMF) de Toulon. La dernière cérémonie des couleurs a lieu le 17 septembre 2010. Après sa condamnation, la coque est destinée à la déconstruction.


Quel que soit leur âge, les lecteurs ne regretteront pas d'avoir consacré quelques heures aux folles chevauchées de Michel Strogoff ou aux rocambolesques pérégrinations de Philéas Fogg, qui, en parfait gentleman, «ne plaisante jamais quand il s'agit d'une chose aussi importante qu'un pari». La fin de la vie de Jules Verne fut assombrie par un accident dont il sortit boiteux. Sa tendance naturelle à la mélancolie s'en trouva renforcée. En 1902, il devint partiellement aveugle et s'éteignit à Amiens le 24 mars 1905.


SOURCES 

Mer et Marine
La POSTE

Aucun commentaire: