Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

20 mars 2018

Saint-Pierre et Miquelon chalutier Névé TAAF Albatros Marine nationale

Saint-Pierre et Miquelon le chalutier Névé et le patrouilleur Albatros

Pour ceux qui souhaitent continuer l'histoire du patrouilleur Albatros, le 14 mars 2018 Saint-Pierre et Miquelon a sorti un timbre sur le Névé.




d'une valeur faciale de 0,95 €. Le timbre a été imprimé en taille douce d'un format de 48x27.

La maquette est de Patrick DERIBLE. La gravure est de Pierre BARA.

La vente générale se fera dans le bureaux de poste en métropole le samedi 17 mars 2018.


premier toucher à Crozet TàD manuel 2-7-1984

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l'histoire de ce bateau, longtemps doyen de la flotte française, le vieux patrouilleur n’avait pas été construit au départ pour les missions militaires mais pour la grande pêche. Livré en 1967 par le chantier normand du Trait, en bord de Seine, il s’agit à l’origine d’un chalutier congélateur. Au profit de la Société navale caennaise, le Névé remplit ses cales de poisson en Atlantique nord jusqu’en 1983. Basé au Havre à partir de 1972, il mène lors de sa première vie pas moins de 39 campagnes sur les mers tumultueuses des grands bancs de Terre Neuve et au large de la Norvège.

premier toucher à Port-aux-français TàD manuel  6-7-1984

Alors que l’emploi massif de chalutiers industriels épuise la ressource de morue dans les années 70, entrainant la mise en place de quotas drastiques et l’exclusion des pêcheurs étrangers par les autorités canadiennes au début des années 80, l’avenir du Névé est incertain. 

premier toucher à Amsterdam 26-7-1984



premier toucher à Amsterdam flamme Martin de Viviès 26-7-1984


C’est alors que la Marine nationale, en quête d’un bateau très robuste et endurant capable de patrouiller dans les rudes latitudes de l’océan Austral, décide en avril 1983 d’en faire l’acquisition. 




Transformé à Toulon, avec un réaménagement des locaux et l’ajout d’équipements, dont un canon de 40mm sur la plage avant, l’ex-chalutier reprend du service au bout d’un an, en mai 1984. Clin d’œil à sa nouvelle vocation, il est rebaptisé Albatros, grand oiseau marin capable de survivre en mer dans les conditions les plus dures.



premier toucher à Amsterdam TàD 26-7-1984



à lire la suite sur Mer et Marine 


https://www.meretmarine.com/fr/content/albatros-de-lancien-chalutier-de-terre-neuve-au-mythique-patrouilleur-austral


Dernière cérémonie des couleurs Brest Recouvrance 27-1-2016


Dernière cérémonie des couleurs Brest Recouvrance 27-1-2016

Aucun commentaire: