Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

13 févr. 2018

Patrouilleur Polaire L'ASTROLABE à Dumont d'Urville Terre Adélie

Patrouilleur Polaire L'ASTROLABE à Dumont d'Urville Terre Adélie 

Enfin les premiers plis en provenance du Patrouilleur Polaire L'ASTROLABE.

Il semblerait que tout ne soit pas simple avec la Poste et les Douanes australiennes... Que des sacs auraient attendus, attendus.


Deux mois jour pour jour après son départ de Brest, le patrouilleur polaire L’Astrolabe a quitté le 12 octobre 2017 son port base de Port des Galets, à La Réunion, pour sa première mission en Antarctique.

Premier jour du timbre L'Astrolabe sur cartes postales dans la cale sèche au Moros à Concarneau.


premier jour à DDU  9-10-2017

Il est rouge, rempli à ras-bord, et attendu avec la même impatience que le Père Noël… Le tout nouveau patrouilleur polaire achève sa deuxième rotation de soutien logistique des stations scientifiques françaises en Antarctique.
Chargé d’une dizaine de passagers, logisticiens et scientifiques partant pour la campagne d’été, de 450m3 de gazole grand froid « special antarctic blend » et de quelque 150 tonnes de fret solide, L’Astrolabe a quitté Hobart, en Australie, le 12 décembre. Cap vers le Grand Sud !
Après quatre jours de transit en eaux libres, le franchissement aux alentours du 60eSud de la zone de convergence antarctique, le bâtiment a retrouvé les eaux glaciales, dont la température descend en dessous de zéro. Sont alors apparus, les premières glaces, icebergs et la faune associés : rorquals communs, pétrels des neiges, phoques crabiers ou de Weddell sans oublier les maîtres des lieux, les manchots Empereur et Adélie.



Commencées le 18 décembre, les opérations logistiques se sont déroulées jusque peu après Noël, parfois interrompues par le vent catabatique venu du continent, la fonte de la banquise, fragilisée à cette époque de l’année par l’intense rayonnement solaire et l’absence de protection de la houle résiduelle venant du nord, ou bien encore une dépression venue de l’ouest.Fort heureusement, grâce à la totale implication des équipes de l’Institut polaire français et des marins de L’Astrolabe, le patrouilleur polaire a rempli efficacement sa mission de ravitaillement. Après avoir retrouvé la ville d’Hobart en Australie, il repartira très prochainement pour effectuer sa troisième rotation avant une relève d’équipage bien méritée fin janvier.

et lors de son départ vers Brest 



premier jour à DDU  9-10-2017


Et sur enveloppe 


premier jour à DDU  9-10-2017

Des plis transportés par L'Astrolabe avec TàD Dumont D'Urville en date du 16-11-2017




Prise de commandement du CF Céline Tuccelli Marine nationale 






16/11/2017 - 20h

Tous les passagers prévus ont pu débarquer aujourd'hui. Les premiers membres de la TA68 ont été accueillis à DDU. Ils seront rejoints par le reste de leur mission à l'occasion de R2 fin décembre.









Aucun commentaire: