Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 sept. 2017

BA 113 Saint-Dizier Rafale formation Marine armée de l'air Escadron de Transformation Rafale 3/4 Aquitaine

Saint-Dizier BA113 ETR Marine nationale Rafale 


Dotée de deux escadrons de Chasse Rafale, soit une cinquantaine d’avions, la BA 113 de Saint-Dizier représente à ce jour 1800 personnes dont 1700 militaires et 100 civils, 50 métiers et 30 unités en action. Premier employeur du département de la Haute-Marne, la base représente 950 familles sur le territoire de la communauté d'agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, 1400 enfants scolarisés, 80 à 100 naissances par an et 700 emplois indirects induits pour la Ville de Saint-Dizier et sa région.


Sur la base aérienne 113 de Saint-Dizier est basé l'escadron de transformation Rafale commun à l'armée de l'Air et la Marine nationale. L'ETR 02/092 Aquitaine assure la formation sur avion de combat Rafale des pilotes de l'Air et de l'aéronautique navale. En tout, Dassault Aviation doit livrer 286 Rafale à l'armée française, dont 60 pour la marine. Extrêmement polyvalent, le nouvel avion « ominrôle », comme l'appelle Dassault, peut remplir des missions de défense aérienne, d'assaut air-sol, de lutte antinavire, de dissuasion nucléaire, de reconnaissance et de ravitaillement en vol au profit d'autres appareils.
La marine française les met en oeuvre à partir du porte-avions Charles de Gaulle.


La base aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson de l'Armée de l'air française est située près de la ville de Saint-Dizier, dans le département de la Haute-Marne.Depuis le 26 août 2015, la base abrite 4e escadre de chasse reformée sur la base


L’escadron de transformation a vu officiellement le jour au mois d’août 2010, héritant des traditions de l’escadron 2/92 «Aquitaine», dont le fanion lui a été remis lors de la cérémonie d’inauguration.


L’armée de l’air assure désormais la formation commune des aviateurs et des marins naviguant sur l’avion de chasse Rafale. Cette mutualisation puise directement ses racines dans le Livre blanc sur la Défense et la Sécurité nationale qui précise que, «les avions de combat de l’armée de l’air et de l’aéronautique navale seront regroupés, sous le commandement opérationnel du chef d’état-major des armées, en un parc unique, qui ne comprendra que des Rafale et des Mirage 2000D modernisés, dont la gestion sera assurée par l’armée de l’air».




L’ETR est configuré pour l’accueil simultané d’une douzaine de stagiaires sortis d’école ou ayant débuté leurs carrières sur d’autres avions de chasse. Chaque année, l’escadron se fixe pour objectif de former huit jeunes stagiaires (six pour l’armée de l’air et deux pour la marine), ainsi qu’une quinzaine de pilotes et de navigateurs officiers systèmes d’armes expérimentés.

Une vingtaine de personnes, principalement des instructeurs navigants et des moniteurs de simulateur, composent l’ETR. L’escadron dispose pour l’entraînement des avions Rafale de la plate-forme de Saint-Dizier, ainsi que du centre de simulation Rafale. Pour sa part, la marine nationale détache un Rafale Marine à Saint-Dizier, mis en œuvre par dix mécaniciens marins.


Sources : Armée de l'air
Droits : Armée de l'air

BA 113


https://www.meretmarine.com/fr/content/nouvel-escadron-de-transformation-rafale-saint-dizier

Merci à JEF pour le pli

Aucun commentaire: