Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

16 juil. 2017

Le baptême de L'ASTROLABE 12 juillet 2017 TAAF Polaire Concarneau Bretagne chantier naval Piriou

Le baptême de L'ASTROLABE 

12 juillet 2017



L'ASTROLABE  suivre sa bonne étoile  photo (c) JM Bergougniou


L'ASTROLABE comme l'a rappelé Monsieur l'aumônier Fournier est un instrument pour lire la hauteur des astres. 

De tous temps, les hommes on voulu naviguer et sur l'eau parcourir le monde.



Monsieur l'aumônier catholique  photo (c) JM Bergougniou

Seul Noé trouva grâce aux yeux du seigneur qui lui commanda de fabriquer une arche.



Fais-toi un bateau avec des arbres résineux. Tu disposeras cette arche en compartiments et tu l'enduiras de poix dedans et dehors.
Voici comment tu la feras: l'arche aura 150 mètres de long, 25 de large et 15 de haut.Tu feras une ouverture à l'arche et tu la feras d'une cinquantaine de centimètres depuis le haut.





Tu placeras une porte sur le côté de l'arche. Tu construiras un étage inférieur, un deuxième et un troisième étages.Pour ma part, je vais faire venir le déluge d'eau sur la terre pour détruire toute créature qui a souffle de vie sous le ciel. Tout ce qui est sur la terre mourra.

L'Astrolabe à quai  photo (c) JM Bergougniou
Cependant, j'établis mon alliance avec toi: tu entreras dans l'arche avec tes fils, ta femme et les femmes de tes fils.De tout ce qui vit, de toute créature, tu feras entrer dans l'arche deux membres de chaque espèce pour leur conserver la vie avec toi. Il y aura un mâle et une femelle.Des oiseaux selon leur espèce, du bétail selon son espèce et de tous les reptiles de la terre selon leur espèce, deux membres de chaque espèce viendront vers toi pour que tu leur conserves la vie.
Quant à toi, prends de tous les aliments que l'on mange et fais-t'en une provision afin qu'ils vous servent de nourriture, à toi et à eux.»  C'est ce que fit Noé: il se conforma à tous les ordres que Dieu lui avait donnés.
 Bénédiction sur la plage arrière photo (c) JM Bergougniou

Le lancement d'un bateau s'accompagne toujours de rites de conjurations, d'une part religieux, avec la bénédiction du navire nouveau et son baptême, d'autre part apotropaïque, avec, notamment dans l'Italie médiévale, le sacrifice d'un mouton blanc et l'exposition de sa peau à la proue. 


La bénédiction  photo (c) JM Bergougniou


La bénédiction est effectuée par l'évêque, qui s'apprête à asperger le navire d'eau bénite, portée par un acolyte se tenant derrière lui.

Pour pallier les dangers de la mer, des symboles protecteurs sont liés aux différentes parties du navire : la proue, l'ancre, le gouvernail, le mât. 

Madame Annick Girardin, Monsieur Pascal Piriou, Madame Pozzo di Borgo Marraine de L'Astrolabe  photo (c) JM Bergougniou


La proue et sa figure personnifient à la fois la tête et l'âme du navire. 

La Proue photo (c) JM Bergougniou


L'ancre est symbole de fermeté, le gouvernail, celui de responsabilité, il signifie l'autorité et la prudence. 

Mât et Croix se confondent ici dans le Lignum Christi auquel sont attachées les voiles du navires.

la mat   photo (c) JM Bergougniou

Mme Annick Girardin, M Yves Front, Mme Pozzo di Borgo  photo (c) JM Bergougniou

Protectrice des marins et des passagers, la Vierge veille sur eux et les protège dans les tempêtes. 

Étoile de la mer, c'est vers elle que se portent les vœux des matelots au milieu du naufrage. Leurs prières l'appellent plus largement à sauver leur âme du naufrage éternel : 

Ex-Voto Larmor Baden

"Dans tous nos grands dangers montre nous ta clémence 
Car tu n'es pas en vain, la mère d'espérance 
Reçois de nos accents, le pur et saint transport 
Guide notre âme à Dieu, le ciel est le vrai port !"








Splash!   photo (c) JM Bergougniou



« Un navire qui n’a pas goûté au vin goûtera au sang » assure un proverbe anglais. 














le baptême photo (c) JM Bergougniou

Ce dicton illustre une pratique ancestrale des marins : 

Les Grecs répandaient sur la proue de leurs bateaux le sang d’une victime sacrifiée afin de s’assurer la clémence des dieux en mer. 
Le sang a été remplacé par du vin, puis du champagne, mais aujourd’hui encore cette pratique constitue une manière de conjurer le sort avant de prendre la mer et de s’assurer un bon voyage.


la bouteille  photo (c) JM Bergougniou


Et malheur à ceux qui ne respectent pas la tradition : 
en 1912, la White Star Line, qui ne jamais baptise aucun de ses navires, met à l’eau le Titanic…


le goulot  photo (c) JM Bergougniou


Le célèbre naufrage a relancé la superstition : une bouteille qui ne se brise pas est toujours d’aussi mauvais augure. 



remise du bouquet à la marraine  photo (c) JM Bergougniou


Oh!  photo (c) JM Bergougniou

C’est pourquoi, de nos jours, elles sont souvent légèrement sciées avant de frapper la coque.



le tableau d'anh Gloux  papier découpé  photo (c) JM Bergougniou





Sources 

Marine nationale 

WEB

Aucun commentaire: