Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

31 juil. 2017

22 JUILLET : RETOUR DE LA MISSION JEANNE D’ARC 2017

22 juillet Retour de la Mission Jeanne d'Arc 2017 


Reçus ce jour 31 juillet avec 20 jours de retard sur le cachet TRODAT les plis du Courbet à Alexandrie et 9 jours après le retour du Courbet à Toulon


A quoi cela sert-il de faire un tampon pour une escale s'il n'y a pas de dépêche? 


Coup de gueule

Cela fait plusieurs années que les plis en retour de la mission Jeanne d'arc sont retournés en dépit du bon sens. Problèmes de dépêches? de vaguemestres? Je sais que le vaguemestre a d'autres tâches à bord... Que ce n'est pas sa priorité... Alors pourquoi demander des tampons? 
Par ailleurs j'ai envoyé sur les bords des plis en timbres locaux (Vietnam, Singapour, Australie) Ces enveloppes ne me sont pas revenues... Pour Singapour une enveloppe sans le cachet de la mission. 


Alors la Mission Jeanne d'Arc 2018, ce sera sans moi!

Cols bleus parle du retour de la mission à Toulon le 22/7/17


Après 5 mois de déploiement opérationnel en Méditerranée orientale, Océan indien et Asie du sud-est, le groupe Jeanne d’Arc 2017 composé du bâtiment de projection et de commandement (BPC)Mistral et de la frégate de type La Fayette (FLF) Courbet est de retour à Toulon.

A son bord, en plus de l’équipage et des détachements, 130 officiers-élèves (OE) de la promotion de l’Ecole d’application des officiers de Marine (EAOM). Pendant 5 mois, ils ont pu mettre en pratique les connaissances acquises à l’Ecole navale et appréhender leur responsabilité de futur chef militaire et d’expert des systèmes navals. Trois jours de « Guerre officiers-élèves », exercice de synthèse finale, sont venus clôturer leur formation. Pendant 72h, les OE français et étrangers ont préparé et conduit les exercices avec la participation de moyens variés : frégate anti-sous-marine (FASM) Jean de Vienne, sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Casabianca, hélicoptères, avions de chasse et de patrouille maritime, groupes de plongeurs-démineurs et de commandos marine.




Le 21 juillet, veille de l’accostage à Toulon, une cérémonie de remise des diplômes présidée par l’amiral Philippe Coindreau, major général des armées, et le contre-amiral Benoît Lugan, directeur général de l’Ecole navale, a été organisée. Cette étape vient marquer la fin de la mission et de la formation des officiers-élèves.
La mission Jeanne d’Arc 2017 a été marquée par un niveau de coopération inégalé avec la présence notamment d'un détachement britannique (deux hélicoptères Merlin et leurs équipages) à bord du Mistral pendant toute la durée de la mission. Elle a également été rythmée par des entraînements opérationnels de grande ampleur -WAKRI, ARC 17 , CLEOPATRA – venus renforcer l’interopérabilité avec les armées alliées ou amies.


Exerçant la liberté de navigation et conduisant des actions de coopération, les bâtiments français ont ainsi entretenu des partenariats militaires avec les pays riverains et ont enrichi la compréhension et la connaissance des espaces maritimes traversés.

Aucun commentaire: