Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

24 juin 2017

Frégate Chevalier Paul Mission Médor mai - juillet 2017

Frégate Chevalier Paul Mission Médor mai - juillet 2017




A l’occasion de son arrêt technique intermédiaire qui s’est achevé fin mai, la frégate de défense aérienne Chevalier Paul a fait l’objet du premier échange standard de tourelles de 76 mm dans la Marine. Après une forte activité de l’artillerie dont plusieurs centaines de coups tirés durant l’opération Harmattan sur les côtes libyennes en 2011, les canons avaient besoin d’un carénage complet.





La première phase de cette opération complexe a été consacrée au démontage et au débarquement des deux canons pesant sept tonnes chacun qui ont été ensuite transportés en Italie aux ateliers de l’industriel italien Léonardo.


La seconde phase a vu le remontage de nouvelles tourelles et leur alignement au milli-radian près avec la conduite de tir du bâtiment. Pour conclure cette opération et parfaire le réglage des canons, le Chevalier Paul a procédé au tir d’obus sur des cibles de différents types. Après avoir fait but sur une cible aérienne remorquée par avion et sur une cible flottante remorquée, le Chevalier Paul a déclaré l’ « Hercule » et la « Licorne » (noms de baptême des tourelles, en hommage à deux navires commandés par Chevalier Paul au XVIIe siècle) parés au combat.




Cette opération inédite dans la Marine nationale a été menée sous la maîtrise d’œuvre globale du service Armes du bâtiment dans une étroite collaboration avec les techniciens de l’entreprise italienne Léonardo, le Service Logistique de la Marine et le Service de Soutien de la Flotte.

Depuis début juin, le Chevalier Paul est déployé en Méditerranée orientale dans le cadre de l'opération Chammal. Il a relevé la frégate antiaérienne Jean Bart, contribuant ainsi à la permanence à la mer de la Marine nationale au large des côtes syriennes.
sources :

Cols bleus

Aucun commentaire: