Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

12 mai 2017

humour dans le carré par Donec Leçon de passion 12 mai 2017

Leçon de  passion

Bonjour à tous,

Du temps où j’usais mes fonds de culotte ou de treillis sur les bancs du CIN de Brest les cours étaient diversement appréciés mais celui qui emportait tout les suffrages auprès de mes coreligionnaires était un premier maître fusilier marin qui nous initiait au règlement militaire. La matière est ardue mais son enseignement imagé et vivant nous passionnait.



Savoir faire partager ses connaissances, emporter son auditoire n’est pas donné à tous. Connaitre son sujet ne suffit pas, il faut y insuffler une dose de passion et surtout la faire partager.
C’est dans ces conditions que j’ai eu la chance il y a quelques jours de visiter le Conservatoire de la Tenue. Ce musée est installé à l’abri du public dans la corderie de l’arsenal de Toulon. On y rencontre une poignée de fanatiques qui nous ont transportés dans l’histoire et les circonvolutions des uniformes de la marine. C’est passionnant.



Après nous nous retrouvons au musée de la Marine avec une guide absolument enflammée qui nous embarque avec Zédé et Romazzotti sur le Gymnote, nous fait sauter sur le pont du Narval avec Laubeuf avant d’envoyer aux gémonies les créations de la « jeune école ». Et ça ne s’arrête pas là dans un bel élan nous passons sur le Charles de Gaulle avec ses trois brins d’arrêt* :
N°1 : Athéna déesse de la guerre… une allusion au roman de d’Hemingway « en avoir ou pas ».
N°2 : Aphrodite déesse de l’amour… le brin 2 c’est l’appontage parfait, c’est celui qu’il faut accrocher.
N°3 : Andromède, fille de Cassiopée qui fut délivrée in-extrémis par Persée qui lui évita la mort…le brin 3, celui de la dernière chance, avant le bolt et une nouvelle tentative.
Quelle Marine nous avons avec de telles guides…bravo Mesdames !

A la semaine prochaine

Donec

*Brins d’arrêt : câble d’acier tendu de part et d’autre du pont d’un porte-avions destiné à être accroché par la crosse d’appontage des aéronefs afin de les stopper

Aucun commentaire: