Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

4 avr. 2017

CMT Cassiopée CMT Andromède golfe arabo-persique guerre mines GDM Héraklès GAP Task Force 152

Mission Océan Indien CMT Cassiopée CMT Andromède



Cachet AP SPID 784 Sodexo  Abou Dhabi

Le 5 février 2017, les chasseurs de mines Andromède et Cassiopée ont appareillé de Brest pour rejoindre le golfe Arabo-Persique.



CMT L'AIGLE à Concarneau photo JM Bergougniou

Au cours de sa mission, le groupe de guerre des mines (GGDM) réalisera des mises à jour de levés de fonds et de surveillance dans le golfe arabo-persique pour assurer la liberté de navigation dans la zone. Des actions de coopération avec les marines riveraines seront menées. Le GGDM participera également à l’opération de lutte contre le terrorisme Héraklès.



salle des machines CMT L'Aigle  photo JM Bergougniou


Un groupe de guerre des mines (GGDM) comprenant deux chasseurs de mines tripartites (CMT), l’Andromède et le Cassiopée, un détachement du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique et un état-major de guerre des mines est déployé pour quatre mois en océan Indien et dans le golfe arabo-persique (GAP).

Transporté par un navire affrété spécialisé depuis Brest, les CMT sont arrivés sur zone fin février. Ce mode d’action, utilisé pour la troisième fois par la marine nationale, permet de déployer les CMT loin de leurs bases métropolitaines, en optimisant le potentiel matériel et humain sur le transit, et de les concentrer sur le cœur opérationnel de la mission sur zone. Une semaine après leur débarquement, les deux CMT ont retrouvé leur pleine disponibilité et ont débuté les opérations.


Plage avant CMT L'Aigle  photo JM Bergougniou


Ce déploiement biannuel du GGDM dans cette zone d’intérêt stratégique est placé sous le contrôle opérationnel d’Alindien (amiral commandant de la zone maritime de l'océan Indien et les forces maritimes de l'océan Indien). Avec le soutien de son état-major, le groupe de guerre des mines a pour mission de réaliser des mises à jour de levés de fonds et de surveillance afin d’assurer la liberté de navigation dans la zone. Il contribue ainsi indirectement à la sécurité des espaces maritimes. Le groupe participera également à des actions de coopération avec les marines riveraines et les alliés présents dans le GAP.

Cachet AP SPID 784 Sodexo  Abou Dhabi



Reconnue pour leur expertise, les unités guerre des mines françaises participent plus généralement à la sûreté des approvisionnements, en particulier dans les approches françaises ou lors des transits. Elles ont également vocation à être projetées au sein d’une force navale nationale ou interalliée lorsque les opérations se déroulent à proximité de zones plus sensibles au risque « mines ».

mine d'exercice  photo JM Bergougniou


En parallèle à cette première mission, les deux CMT sont intégrés à la Combined Task Force 152 qui participe aux opérations de sécurité maritime dans le GAP en luttant contre le terrorisme. L’intégration dans une telle Task Force est assez inhabituelle pour un CMT qui doit donc mener de front deux missions, la chasse aux mines et une surveillance active des trafics maritimes dans sa zone. Outre la nécessité d’acquérir des compétences complémentaires, ceci implique pour tout l’équipage une nouvelle organisation afin d’accomplir deux tâches simultanément. Habituellement concentré sur les fonds marins, le CMT doit intégrer son environnement maritime dans son champ d’observation.




préparation des explosifs  © photo JM Bergougniou


Cette projection dans le golfe arabo-persique s’inscrit dans le cadre d’une coopération régionale étroite entre la France et ses alliés en matière de guerre des mines : la présence de forces américaine et britannique prépositionnées dans la zone offre une opportunité d’exercices interalliés majeurs, comme Artémis Trident. Ce déploiement sera également l’occasion d’interactions avec les marines partenaires du GAP. Qu’il s’agisse d’activités récurrentes comme l’exercice Khunjar Hadd réalisé avec les plongeurs démineurs des forces omanaises, ou d’exercices plus ponctuels, ils ont pour vocation à renforcer notre interopérabilité et notre coopération opérationnelle dans le domaine de la guerre des mines

préparation des explosifs  © photo JM Bergougniou



détonateur  pour mise à feu  photo JM Bergougniou

Merci à Jef Baron pour les plis

Boum

Aucun commentaire: