Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

18 janv. 2017

TROMELIN Iles Eparses escale Marion Dufresne 27-12-2016 accord cogestion TAAF Ile Maurice France Océan Indien Iles Eparses

TROMELIN Iles Eparses TAAF



Le projet de loi qui vise à autoriser l’approbation de l’accord-cadre entre le gouvernement français et celui de lîle Maurice sur la cogestion économique, scientifique et environnementale de Tromelin et ses espaces maritimes environnants a été retiré de l'ordre du jour de l'Assemblée nationale


L’accord de cogestion sur l’îlot Tromelin entre la France et l’île Maurice, contesté notamment par la droite et l’extrême droite mais aussi le Medef, a été retiré de l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, ont fait savoir, mardi 17 janvier, des sources parlementaires et gouvernementales.





L’île de Tromelin, à 520 kilomètres au nord de La Réunion et découvert par un navigateur français en 1722, est actuellement gérée par l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Le territoire couvre 280 000 kilomètres carrés de domaine maritime, il est cependant revendiqué par l’île Maurice depuis 1976.

Depuis, la question de la souveraineté de l’île n’a cessé d’empoisonner les relations entre les deux pays. Pas moins de vingt années de négociations ont été nécessaires pour qu’un accord soit signé le 7 juin 2010, prévoyant une « cogestion » économique, scientifique et environnementale.







Le projet de loi devait être débattu mercredi, il vise à autoriser l’approbation de l’accord-cadre entre les deux gouvernements sur la cogestion économique, scientifique et environnementale de Tromelin et ses espaces maritimes environnants.

Adopté au Sénat en 2012, puis en commission à l’Assemblée au printemps 2013, le texte avait déjà été retiré de l’ordre du jour de la séance publique en 2013, et n’avait jusqu’alors jamais été réinscrit.




Récemment, divers partis, notamment l’UDI et le FN, ou organisations avaient manifesté leur opposition à ce texte, entre autres au nom de la souveraineté française. Son retrait a été annoncé mardi par le secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, André Vallini, lors de la conférence des présidents de l’Assemblée autour de Claude Bartolone, selon une source parlementaire. « La concertation est à approfondir avec les parlementaires », a jugé ensuite M. Vallini auprès de l’AFP.

Sources:

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/01/17/l-accord-de-cogestion-de-l-ile-de-tromelin-retire-de-l-ordre-du-jour-de-l-assemblee_5064159_823448.html#L75bXGP5HCS72Fuy.99


http://bdzoom.com/86707/interviews/«-les-esclaves-oublies-de-tromelin-»-par-sylvain-savoia/

Aucun commentaire: