Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 nov. 2016

Rencontre à Crozet Frégate Nivose et Marion Dufresne février 2016

Rencontre à Crozet Frégate Nivose et Marion Dufresne 10 février 2016

Le 19 janvier 2016, la frégate Nivose quitte La Réunion pour une patrouille dans les Terres Australes. Première mission après l'incendie de septembre 2016. Le 10 février 2016, la Frégate Nivôse rencontre le Marion Dufresne à Crozet.






On se souvient que la frégate NIVOSE avait été victime d'un incendie en septembre 2014. Elle était envoyée en arrêt technique à Port Louis (République de Maurice) 

Le 14 avril 2015, la frégate de surveillance Nivôse sortait du bassin du Chantier Naval de l’océan Indien (CNOI).

"Cette étape importante fait suite à la mise en eau qui s’est déroulée sans encombre trois jours auparavant. Depuis son arrivée en janvier dernier, de nombreux travaux ont pu être menés et se sont conclus par la réfection de la carène qui, quelques semaines plus tôt, était encore criblée de brèches et d’ouvertures.
Le Nivôse retrouvant sa flottabilité, il restait à le sortir du bassin de radoub. Cette manœuvre compliquée par l’absence de propulsion s’est déroulée à l’aide des moyens portuaires de Port Louis et grâce à l’implication de tout l’équipage présent à l’île Maurice.
Voilà donc le navire à flot et à quai, une bonne nouvelle qui le rapproche un peu plus de sa reprise d’activité. Néanmoins des travaux de grande ampleur comme le remontage des moteurs, ou l’installation du système fixe d’extinction incendie restent à mener et nécessiteront encore plusieurs mois de présence à l’île Maurice."

 La frégate de surveillance Nivôse a appareillé le 19 janvier de sa base de Port des Galets, à La Réunion, pour une longue patrouille vers les Terres australes et antarctique françaises (TAAF). 



Le bâtiment est chargé de surveiller les zones économiques exclusives de Kerguelen, Crozet, Saint-Paul et Amsterdam. Suite au désarmement du patrouilleur austral Albatros et en attendant la mise en service, en 2017, du nouvel Astrolabe, la surveillance des ces eaux sera assurée par les deux frégates réunionnaises de la Marine nationale, les Nivôse et Floréal, ainsi que le patrouilleur Osiris des Affaires maritimes.

Merci à Daniel A. pour le pli

Sources :

Le Marin

Marine nationale

Blog de Crozet

 

Aucun commentaire: