Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

14 oct. 2016

Caisse des dépôts et consignations Philaposte bloc vente spéculation

Caisse des dépôts et consignations

le bloc de la discorde





La Caisse des dépôts et consignations (CDC), parfois simplement appelée Caisse des dépôts, est une institution financière publique française créée en 1816.

Placée sous le contrôle direct d'une commission de surveillance rendant compte au Parlement, elle exerce des activités d'intérêt général pour le compte de l'État et des collectivités territoriales ainsi que des activités concurrentielles.

le 29 avril La Poste a mis en vente un timbre à 0,80€ ainsi qu'un bloc de 4 timbres imprimé sur un bloc "bio-sourcé"...




Ce timbre  est en effet imprimé pour la première fois sur un produit thermoplastique bio – sourcé, à base d’huile de ricin, mis au point par Valagro, entreprise spécialisée dans la chimie du végétal et du carbone renouvelable.  Proposé en tirage limité, ce bloc de 4 timbres sera vendu au siège de la  Caisse des Dépôts, le 28 avril, date anniversaire de sa création.





Selon Pierre Julien :


"Le timbre, gaufré, dessiné par Sophie Beaujard, gravé par Elsa Catelin, est imprimé en taille-douce en feuilles de 48 exemplaires, pour un tirage total de 1.000.320 exemplaires.

Un produit thermoplastique bio-sourcé a été créé pour servir de support à l’impression du bloc de quatre, au terme d’un processus de recherche-développement complexe qui a mobilisé les équipes de Valagro et de l’Imprimerie de La Poste. La mise au point de ce matériau, composé d’un polyamide réalisé à partir d’huile de ricin auquel a été ajouté une charge végétale à base de cellulose, a représenté un véritable défi technologique pour Valagro et Phil@poste, explique La Poste."


Ce produit vient en complément de l’émission du timbre commémoratif officiel, inscrit au programme philatélique de La Poste.
Entre tradition et modernité, l’émission du bloc de 4 timbres sur ce support innovant symbolise le soutien de la Caisse des Dépôts à l’innovation, auprès des PME sur tout le territoire. Il marque aussi la volonté de la Caisse des Dépôts d’accompagner la transition écologique et énergétiq

"La fabrication des 20.000 exemplaires de ce bloc (prix de vente unitaire 3,20 euros) se fera de manière échelonnée.
La vente en avant-première se déroulera le jeudi 28 avril, à Paris de 10 heures à 18 heures, au siège de la Caisse des Dépôts, 56, rue de Lille (7e), ainsi qu’au Carré d’Encre, 13 bis, rue des Mathurins (9e).
A partir du 29 avril, le timbre sera vendu dans certains bureaux de poste, sur le site Internet www.laposte.fr/boutique, au Carré d’Encre, et par abonnement ou par correspondance à Phil@poste, Service Clients, Z.I., avenue Benoît Frachon, BP 10106, Boulazac, 24051 Périgueux Cedex 09.
Pour le bloc, il faudra se reporter au site Internet www.laposte.fr/boutique pour la diffusion des exemplaires restants, 3.000 ayant été réservé à la vente se déroulant à la Caisse des dépôts (courant dernier trimestre 2016 jusqu’à épuisement des stocks), vente limitée à 2 exemplaires par personne pour éviter toute spéculation.
Enfin, les créatrices du timbre, Sophie Beaujard et Elsa Catelin, seront présentes pour des séances de dédicaces, le 28 avril, au Carré d’encre de 10 heures à 12 heures et à la Caisse des dépôts, l’après-midi."







Le 11 mai dernier, Gilles Livchitz Directeur de Phil@poste a reçu Claude Désaménien (président de la FFAP), François Farcigny (président de la CNEP) et Gauthier Toulemonde pour échanger sur le contexte du bloc de 4 timbres Caisse des Dépôts. 

Gilles Livchitz a rappelé le contexte de conception et d’impression de ce bloc pour lequel un tirage important était prévu à l’origine. En aucun cas Phil@poste n’a voulu créer une bulle spéculative. Certains blocs se négocient actuellement entre 80 et 110 € sur le Net. 

L’objectif de la réunion était d’arrêter des ajustements permettant de répondre aux attentes des acteurs du marché tout en tenant compte des contraintes de production. 20 000 exemplaires sont déjà imprimés ou en cours d’impression. Il n’est pas exclu qu’il soit procédé à un tirage supplémentaire. 

Dans cette hypothèse, il reste à fabriquer par le sous-traitant la matière complémentaire pour le papier bio sourcé de ce timbre expérimental qui constitue une innovation technologique. Gilles Livchitz étudie également avec ses équipes les modalités de commercialisation du bloc de sorte de servir le plus grand nombre de collectionneurs. 

Claude Désarménien a fortement insisté pour que la Fédération puisse satisfaire la demande de ses adhérents, même chose pour François Farcigny. Nous vous tiendrons informés dans notre livraison de juillet-août des nouveaux développements, une nouvelle réunion étant prévue.

Que l’on se rassure, le tirage initialement annoncé de 20 000 exemplaires sera disponible au dernier trimestre 2016. Nous vous recommandons dans l’immédiat de ne pas acheter le bloc à un prix élevé sur le Net.
Quelques commentaires :





"Les spéculateurs ont déjà lancé les enchères depuis le 28 04, jour de la sortie du bloc ! L’angélisme des responsables de philaposte est toujours au rendez-vous lors de ces sorties à tirage limité." 


"Heureusement qu’il y avait 2 exemplaires du bloc de 4 timbres consacré au 200ème anniversaire de la Caisse des Dépots et Consignations par personne à la vente pour éviter la spéculation ? C ‘est raté comme d’habitude les ventes fleurissent sur internet et à quel prix ? "


  http://www.timbresmag.com/2016/05/24/caisse-ded-depots/#sthash.DwHYalAb.dpuf


















Aucun commentaire: