Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

30 sept. 2016

Humour dans le carré par Donec Belle gueule d'assassin septembre 2016

Belle gueule d'assassin


Un homme pourtant s’était dressé contre la guerre : Jean Jaurès. Méprisé, haï, rejeté par les patriotes revanchards, il finit par tomber sous les balles d’un assassin, Raoul Vilain.



Ce personnage vaut le déplacement, C’est une parfaire figure de raté (nous en connaissons quelques uns aujourd’hui), porteur d’une lourde hérédité psychiatrique. Issu d’une famille dreyfusarde mais patriote, il est admirateur de Péguy. Nationaliste exalté, il déteste l’antimilitarisme de gauche. En 1913 au cours du débat sur la loi concernant le service militaire de trois ans, il imagine de tuer Jaurès.




Comme il convient que la morale soit respectée, le fils de Jaurès mourut au front et Raoul Vilain sera acquitté en 1919.

A la semaine prochaine

Donec







Aucun commentaire: