Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

1 sept. 2016

CORYMBE 134 PHM Cdt Ducuing Afrique de l'Ouest golfe de Guinée piraterie pirate aviso

CORYMBE 134 PHM Cdt Ducuing 
Cellule SPID 250 Hub Armées



Cachet rond cercle extérieur 30mm Cellule SPID 250 ROISSY 00200 HUB Armées

Pour moi, c'est le premier pli "opérationnel" d'un bâtiment de la Marine nationale passant par la cellule SPID 250 ROISSY et portant ce timbre à date.

Le 1er août 2016, le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude et le patrouilleur de haute mer Commandant Ducuing ont appareillé de Toulon et ont mis le cap sur le golfe de Guinée pour assurer le 134e mandat de l’opération Corymbe. Pendant quatre mois, près de 400 marins participeront à cette mission de sécurisation et de coopération régionale.


Du 5 au 6 août 2016, le Bâtiment de projection et de commandement Dixmude et le Patrouilleur de haute mer Commandant Ducuing ont procédé à une journée d’entraînement mutuel en mer, dans le cadre de leur déploiement dans l’opération Corymbe au large de l’Afrique de l’Ouest. 


Dans la matinée du 5 août, le Commandant Ducuing a commencé par effectuer des manœuvres d’approche sur le Dixmude, afin d’entraîner ses chefs de quart à la présentation au ravitaillement à la mer. Cette manœuvre a pour but d’effectuer des transferts de combustible, mais aussi de vivres et de matériel, pour permettre aux bâtiments de durer en zone d’opération. Par une mer formée, les deux bâtiments de taille et de manœuvrabilités différentes se sont ainsi entraînés à évoluer à faible distance.





Dans l’après-midi, les entraînements conjoints se sont poursuivis avec un exercice de tir sur des cibles en haute mer. Après le largage des cibles, les deux bâtiments positionnés en ligne de file ont effectué plusieurs passes pour permettre aux marins de s’entraîner au tir. Ces exercices sont indispensables pour parfaire le maniement par les membres d’équipage de leurs armes et leur permettre de répondre de manière optimale à une attaque asymétrique.
Les exercices se sont poursuivis avec des manœuvres aériennes. Un hélicoptère Alouette III a décollé du pont d’envol du Dixmude pour effectuer un exercice de treuillage. Suspendu à un filin métallique, un plongeur de bord a ainsi été transbordé depuis le patrouilleur de haute mer et réceptionné par les marins du Commandant Ducuing. La séquence d’entraînement s’est clôturée par une simulation de crash hélicoptère, afin de tester le niveau de préparation de l’équipage à la lutte contre les incendies. 

Les deux bâtiments, déployés pendant plusieurs mois en opération Corymbe, effectuent actuellement des patrouilles au large des côtes ouest-africaines, avant de rejoindre leur zone d’opération du golfe de Guinée.
Un bâtiment français est déployé en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée depuis 1990. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone et participer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant les marines riveraines à renforcer leurs capacités d’action dans les domaines de la sécurité et de la surveillance maritime.

Sources : © Marine nationale



http://www.colsbleus.fr/articles/8722

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Pourquoi le vaguemestre n'a pas utilisé son propre cachet spid? G claude

Jean-Michel Bergougniou a dit…

Peut-être que tout simplement le cachet TRODAT a été endommagé, égaré ou perdu...
Attendons le nouveau TAD SPID du Cdt Ducuing