Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

18 juil. 2016

SNA EMERAUDE Bleu départ en mission MEDCENT MEDOR

SNA EMERAUDE Bleu départ en mission 
3C02


La mission 3C02 signifie tout simplement le 2e cycle d'opérations après la 3e IPER. 

Et comme chacun le sait l'IPER est Indisponibilité périodique pour entretien et réparation. 

 MEDCENT pour Méditerranée centrale et MEDOR pour Méditerranée Orientale 



Les forces sous-marines françaises (FSM) comptent deux types de bâtiments : les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), qui sont mobilisés dans le cadre de fonction stratégique « dissuasion » ; les sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) qui participent à l’ensemble des fonctions stratégiques décrites par le Livre blanc.






L’escadrille de SNA, basée à Toulon, comprend six bâtiments : le Rubis, le Saphir, le Casabianca, l’Émeraude, l’Améthyste et la Perle.



Les SNA sont armés par deux équipages de 70 marins qui se succèdent pour assurer les missions. Ils ont un déplacement de 2 400 tonnes en plongée et une vitesse supérieure à 20 nœuds. Ils peuvent plonger à 300 mètres et possèdent une autonomie en vivres de 60 jours. Leur armement est composé de torpilles et de missiles antinavires Exocet.




Caractérisés par une grande endurance les SNA sont capables de mener des opérations de plusieurs semaines, de jour comme de nuit, sans contraintes liées à la météorologie. Ils disposent des capacités suivantes :

  • – surveillance : grâce à ses capteurs jour/nuit (périscopes à intensification de lumière et vision infrarouge, sonars, intercepteurs de sonar, radars), le SNA est capable de détecter et d’identifier au-dessus comme en dessous de la surface. Cette aptitude est renforcée par une capacité à écouter les signaux radios ;
  • – interception et pistage : menées dans la plus grande discrétion, ces missions permettent au SNA d’informer le commandement des mouvements de contacts d’intérêt ;
  • – frappe : le SNA dispose d’armes anti-sous-marines ou antinavires puissantes (torpilles F17 et missiles tactiques Exocet SM 39) susceptibles de dissuader efficacement les flottes adverses ;
  • – opérations spéciales : grâce aux SNA, les forces spéciales disposent d’un outil de déploiement en toute discrétion. Cette faculté, essentielle, sera encore renforcée avec l’arrivée des SNA de nouvelle génération issus du programme Barracuda ;


  • – communications : le SNA dispose de moyens de communications et de transferts de données adaptés pour coopérer étroitement avec un groupe aéronaval, des unités sur zone ou des états-majors.


http://www2.assemblee-nationale.fr/documents/notice/14/budget/plf2015/a2265-tV/(index)/avis

http://envelopmer.blogspot.fr/search?q=SNA

http://envelopmer.blogspot.fr/2014/09/mission-medor-2014-juillet-septembre.html

Aucun commentaire: