Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

28 juin 2016

Des nouvelles de Mayotte 976 Elément de base navale et Marion Dufresne Immigration marine nationale

Des nouvelles de Mayotte 976 Elément de base navale et Marion Dufresne


Mayotte l'île aux parfums : le Ylang-Ylang     photo JM Bergougniou
La vedette de la gendarmerie maritime ODET
En 2001,le CTM 18 rallie en pontée d'un cargo l'élément de base navale de Mayotte pour remplacer les LCM (Landing Craft Material) 1057et 1058 usés par 20 ans de services outre-mer. Basé à Dzaoudzi et bien adapté à la navigation dans le lagon, il manœuvre régulièrement avec les légionnaires du DLEM (Détachement de la Légion Etrangère à Mayotte) garants de la stabilité de ce petit territoire d'outre-mer. 


CTM 18 photo JM Bergougniou
Avec les vedettes Dharuba (aujourd'hui vendue), Odet et le remorqueur-pousseur Morse, le CTM 18 constitue ce qui devenu le 1er janvier 2004 l'ELEBN (ELEment de Base Navale) MAYOTTE. Accessoirement, la capacité de chargement de sa cuve est utilisée pour le soutien au mouillage des navires militaires de passage : transbordement de matériel, de personnel, collectes des poubelles…
Moins sollicité que ses congénères affectés à la Flottille Amphibie et utilisés comme drome des TCD, il doit rester en service encore quelques années.
Flamme de Mamoudzou Kaweni  Ce T1 97600 MAMOUDZOU


La marine a en charge le contrôle de l'immigration clandestine. Des radars sont implantés sur les hauteurs de l'île pour détecter les kwassa-Kwassa.

Le lagon de Mayotte et la jetée où sont amarrés les plus petites unités. Les plus grosses sont au mouillage dans le lagon. photo JM Bergougniou
 Les passeurs utilisent des canots de 7 mètres où s'entassent les clandestins


Kwassa Kwassa en attente de destruction dans l'enceinte de la légion photo JM Bergougniou

Kwassa Kwassa en attente de destruction dans l'enceinte de la légion photo JM Bergougniou

la jetée et le remorqueur Morse devant le CTM 18 photo JM Bergougniou
Le territoire de Mayotte est confronté à une immigration clandestine massive. La majorité des migrants souhaite bénéficier de la qualité du système de santé mahorais, notamment pour les accouchements, et bénéficier, pour leurs enfants, de la nationalité française.
Le figaro.fr




Flamme de Mamoudzou Kaweni  Ce T1 97600 MAMOUDZOU



Mayotte subit une forte pression migratoire des îles voisines des Comores et les tensions entre communautés s'exacerbent. Sur les tracts des différents collectifs, il est reproché aux "étrangers", "vols, agressions et meurtres au quotidien", "délinquance juvénile et chômage en masse", "écoles surchargées" et "système de santé débordé", entre autres.

Les clandestins sont reconduits par la Police aux frontières aux Comores Il utiliseront la Maria Gallanta photo JM Bergougniou
Pour les huit premiers mois de l'année 2013, la police et la gendarmerie ont constaté plus de 9000 infractions à l'entrée et au séjour des étrangers à Mayotte. Soit un total estimé d'illégaux contrôlés de plus de 13.000 personnes pour l'année 2013.


le semi rigide de la police aux frontières photo JM Bergougniou

En 2014, 19 991 reconduites à la frontière ont été réalisées à Mayotte. A l'époque, le chiffre dévoilé par la préfecture du 101e département était en forte hausse par rapport à 2013. Cette année, l'île aux parfums pourrait bien dépasser la barre des 20 000 migrants illégaux.

 Sources IMAZPRESS Mayotte


Arrivée du centre de rétention en camion avant l'embarquement photo JM Bergougniou
http://la1ere.francetvinfo.fr/immigration-clandestine-mayotte-la-situation-se-degrade-et-l-inquietude-monte-361015.html

Flamme de Mamoudzou Kaweni  Ce T1 97600 MAMOUDZOU

Enfin deux plis du Marion Dufresne passés par Mayotte le 13 mai 2016 lors de sa tournée EPARSES 2016

TAD Mamoudzou 13-5-2016

TAD Mamoudzou 13-5-2016


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/18/a-mayotte-la-situation-est-extremement-preoccupante-juge-francois-hollande_4921615_3212.html

Aucun commentaire: