Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

24 juin 2016

Armateurs et capitaine de pêche : la Morue à Saint-Pierre et Miquelon en 1919 armateur Saint-Servan Paimpol

la Morue à Saint-Pierre et Miquelon Vente du Saint-Christophe


Saint-Pierre et Miquelon fêtant le bicentenaire de sa rétrocession à la France 
Il me semble donc opportun de parler pêche, armateurs et capitaine. 

Nous sommes en 1919 Marie Ange Glâtre est capitaine du Saint-Christophe armement Grandais à Saint-Servan.



Il va recevoir alors qu'il se trouve en pêche sur les bancs à Saint-Pierre et Miquelon, une lettre de l'armateur paimpolais Dauphin Bonne qui lui apprend qu'il a acheté le bateau et la pêche et que de fait, M-A Glâtre passe sous ses ordres.







C'est l'acheteur du bateau Saint-Christophe qui prévient son capitaine qu'il vient de changer d'armateur... Le vendeur, Grandais de Saint-Servan ne lui a encore rien dit...










Dauphin Bonne demande que lui soit communiquées les information sur la pêche. Il lui demande le nombre de quintaux qu'il envisage de laisser à Saint-Pierre tout en précisant qu'il ne doit débarquer que le nombre de quintaux qu'il sera certain de reprendre avant de quitter les bancs. Pas question de rentrer avec un chargement incomplet.




Pour le retour, il demande à M-A Glâtre de se tenir à ordre à Belle-Ile, ce qui permettra de diriger ensuite le bateau vers son port de débarquement




Il assure le capitaine que ses conditions de rémunération restent inchangées.


L'armateur prévoit la prochaine campagne et lui recommande d'acheter du sucre 
















L'armateur Grandais de Saint-Servan va écrire à M-A Glâtre le 19 juin 1919 pour lui annoncer la vente du bateau. Il impute la vente du bateau aux difficultés de vente du poisson à Bordeaux et au prix d'achat par les conserveries






Aucun commentaire: