Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

29 mai 2016

Le BATRAL LA GRANDIERE quitte la Réunion pour gagner Brest où il sera désarmé

Le BATRAL LA GRANDIERE quitte la Réunion pour Brest où il sera désarmé

TAD code Roc 24599 Le Port La Réunion en date du 13-5-2016

Après le patrouilleur austral Albatros l'an dernier, c'est le bâtiment de transport léger La Grandière qui a fait ses adieux à La Réunion, où il a passé l’essentiel de sa carrière. Le Batral français a quitté la base de Port des Galets le jeudi 19 mai pour mettre le cap sur Brest, en vue de son retrait du service.



Le Batral (bâtiment de transport léger) La Grandière a quitté jeudi son port d’affectation au sein des Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) pour rejoindre Brest, où il sera désarmé après 30 ans de bons et loyaux services.

Ce bâtiment amphibie, conçu pour le transport et le débarquement de troupes et de matériels, a été particulièrement sollicité pour effectuer le ravitaillement des îles Eparses et de Mayotte au profit des militaires et scientifiques français des TAAF. Dans le cadre de ses missions dans la zone maritime, il aura également eu l’occasion de participer à des opérations de secours en mer, œuvré à la préservation des ressources naturelles dans la zone des îles Eparses, notamment dans le cadre de ses missions de surveillance des pêches et apporté son soutien à des opérations humanitaires dans divers pays de la zone.



Parmi les nombreuses actions menées par le La Grandière, certaines ont marqué son histoire : en novembre 1987, il effectue des recherches en mer dans la zone de crash du BOEING 747 de la SAA présumé abîmé en mer à l’est de Maurice, repêchant 9 cadavres sur 13 retrouvés et près d’une tonne de débris divers. Une autre fois, en avril 2000, il intervient en soutien aux populations à Madagascar après le passage du cyclone Hudah. Enfin, en Juillet 2002, au large des Seychelles, il recueillera 21 enfants et 2 adultes après le naufrage de leur vedette.

Le Batral La Grandière devrait rejoindre Brest le 11 juillet prochain en contournant l’Afrique par le Cap de Bonne-Espérance. Au total, ce sont 54 jours de traversée dont 43 jours en mer, en parcourant une distance de 8825 nautiques, soit environ 16343 km.



sources :

http://www.clicanoo.re/523808-le-batral-la-grandiere-quitte-la-reunion.html

Aucun commentaire: