Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

31 mai 2016

La FLF GUEPRATTE en escale en Australie Freemantle Mission Jeanne d'Arc

La FLF GUEPRATTE en escale en Australie FREEMANTLE


Partie le 3 mars de Toulon, la mission « Jeanne d’Arc » 2016 est un déploiement opérationnel de longue durée d’un groupe amphibie. Ce groupe est articulé autour du Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Tonnerre et de la Frégate de type La Fayette (FLF) Guépratte.

La mission « Jeanne d’Arc » 2016 est l’exemple même de la diversité des missions que la Marine nationale conduit dans un cadre interarmées et interalliés. Pour les 130 jeunes officiers français et étrangers issus de l’École navale, ainsi que des écoles du commissariat des armées, de santé militaire, et des affaires maritimes, ce déploiement opérationnel de cinq mois est une formation pratique en situation réelle.



le groupe Jeanne d’Arc est arrivé vendredi 20 mai en Australie.



Le GEAOM n'existe plus depuis la disparition du PH Jeanne d'Arc, Il est remplacé par la mission Jeanne d'Arc. C'est le BPC TONNERRE qui est en escale à Perth et le Guépratte est en escale à FREEMANTLE  TAD du 21 mai 2016
La frégate Guépratte en escale à Fremantle (Australie)

Le BPC Tonnerre est arrivé dans la base HMAS Stirling, au sud de Perth, où il a été accueilli par l’ambassadeur de France, Christophe Lecourtier.

De son côté, la frégate Guépratte est à Freemantle. Là, 2 vétérans de la 2è Guerre Mondiale ont reçu la Légion d’Honneur lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à bord.

Source : Ambassade de France en Australie


La FLF Guépratte

Entrée en service actif : 27 octobre 2001
Nombre de marins : 155 marins
Missions : préservation des intérêts de l’État en mer ; règlement des crises hors Europe ; soutien d’une force d’intervention (aéronavale ou non)

Commandant : Capitaine de frégate Claire POTHIER

La frégate de type La Fayette Guépratte a été conçue pour intervenir en zone de crise. Sa grande furtivité et sa signature acoustique réduite lui permette d’être déployée en précurseur afin de collecter des renseignements qui permettront l'intervention d'une force navale. L'importance accordée à la réduction de sa signature radar et acoustique, sa conception modulaire et son degré élevé d'automatisation le désignent comme un bâtiment innovant.

La frégate Guépratte assure la fonction d’escorte du BPC Tonnerre. En effet, les « capital ship » de la Marine doivent être escortés pour compléter leurs moyens d’autodéfense, notamment en matière de lutte asymétrique.
La complémentarité de ses moyens procure au groupe Jeanne d’Arc un éventail cohérent de capacités au service du chef d’état-major des armées et un avantage extrêmement profitable à la formation des officiers-élèves.


merci à Joël

Aucun commentaire: