Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

7 mai 2016

Des tarifs de la Poste... Affranchissement en Francs, en nouveaux francs et en €uro

Affranchissement en Francs, en nouveaux francs et en €uro


J'ai reçu ce matin un objet acheté sur Delcampe. Il n'y avait pas de frais de port dans la facture reçue






Le pli est envoyé en lettre verte 20 gr
0,70€ - 4,60 francs


L'enveloppe comporte deux timbres Marianne de Dulac Rose à 1fr50

La « Marianne de Dulac » ou « Marianne de Londres » est une série de timbres d’usage courant, conçue à la demande du général de Gaulle par le gouvernement britannique en 1942. Elle servit en France libérée du 16 septembre 1944 pour le 1F50 rose et en 1945 pour les 19 autres valeurs. Elles ont toutes été retirées de la vente le 17 août 1946, sauf le 50 francs qui a été vendu jusqu’au 15 novembre 1947. On estime à 740 millions d’exemplaires le nombre de timbres de cette série qui ont été imprimés.




1 timbre Tony Garnier à 0,50fr + 0,10 fr



Fils d'un dessinateur en fabrique, Tony Garnier nait à la Croix Rousse. À 46 ans il épouse, en 1915, Catherine La Ville de 21 ans sa cadette.

Il fait ses études à l'École technique la Martinière à Lyon (1883), puis à l'École des Beaux Arts de Lyon (1886). Élève de Paul Blondel et de Louis Henri Georges Scellier de Gisors, il obtient après six tentatives malheureuses le Premier Grand Prix de Rome en 1899, en présentant pour l'épreuve finale le sujet « Un hôtel pour le siège central d'une banque d'État. »

Ce prix lui permet de séjourner à l'Académie de France à Rome (connue sous le nom de « la Villa Médicis »), du 29 décembre 1899 au 31 décembre 1903. Il y réalise une série d'aquarelles représentant différents sites de la ville. C'est aussi à Rome que Tony Garnier commence à travailler sur son projet de Cité industrielle1. Il envoie ses planches à Paris, mais l'Académie les refuse et le somme d'effectuer les travaux qui lui sont demandés : des études architecturales de sites archéologiques antiques dans la région romaine. Les planches du projet de la Cité Industrielle sont actuellement exposées au sein du musée urbain Tony-Garnier à Lyon, dans le quartier des États-Unis qu'il a réalisé.





1 timbre les très riches heures du duc de Berry  1fr

Les Très Riches Heures du duc de Berry est un livre d'heures commandé par le duc Jean Ier de Berry et actuellement conservé au musée Condé à Chantilly (France) sous la cote Ms. 65.

Il est commandé par le duc de Berry aux frères Paul, Jean et Herman de Limbourg vers 1410-1411. Inachevé à la mort des trois peintres et de leur commanditaire en 1416, le manuscrit est probablement complété, dans certaines miniatures du calendrier, par un peintre anonyme dans les années 1440. Certains historiens de l'art y voient la main de Barthélemy d'Eyck. En 1485-1486, il est achevé dans son état actuel par le peintre Jean Colombe pour le compte du duc de Savoie. Acquis par le duc d'Aumale en 1856, il est toujours conservé dans son château de Chantilly, dont il ne peut sortir, en raison des conditions du legs du duc.

Mon correspondant additionnant les tomates, les choux et les carottes arrive à un montant de 4,60 fr. Moi je n'y arrive pas.

je vous propose de recalculer le montant des timbres collés
2 Marianne Dulac à 1Fr50 soit 3fr de 1945


Le 27 décembre 1958, une ordonnance décide que "à compter d'une date qui sera fixée par décret, et au plus tard le 1er janvier 1960, il sera créé une nouvelle unité monétaire française dont la valeur sera égale à cent francs". La nouvelle unité est "désignée par le terme nouveau franc".
Donc nos 3 francs de 1945 ne valent donc plus que 0,03 nouveau franc en 1960 et depuis le passage à l' €uro un montant proche de zéro €uro.

Notre timbre Tony Garnier à 0,50 fr comporte une surtaxe de 10 centimes au profit de la Croix-Rouge française. Cette surtaxe ne doit pas être comprise dans le montant de l'affranchissement. Sa valeur convertie en €uro est de 0,08€

Le timbre les très riches heures du duc de Berry est d'une faciale de 1fr soit 0,15 €.

Si je totalise les montants de l'affranchissement, j'arrive à 0,23 € bien loin du tarif de la lettre verte à 0,70 €...

CQFD

Aucun commentaire: