Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

8 janv. 2016

Donec Humour dans le carré

Donec : zone d'ombre chez les héros



Bonjour à tous,

Les périodes sombres que traverse notre pays permettent à certains personnages de parvenir aux fonctions les plus prestigieuses malgré de surprenantes zones d’ombres.



Prenons Pierre Bénouville, auto proclamé « Guilain de ». Homme brillant, cultivé, courageux, patriote intransigeant, il entre en résistance auprès d’Henri Frenay (Combat) qu’il fascine et conseille. L’empêcheur de tourner en rond à ce moment là c’est Jean Moulin. Comme Il ne peut y avoir deux crocodiles dans le même marigot, Bénouville se charge du représentant gaulliste. Très opportunément, il oublie de signaler la trahison de René Hardy. La machine nazie se met alors en marche à Caluire.


Cette face sombre ne l’empêchera pas d’accéder aux plus hautes dignités : compagnon de la libération, grand officier de la légion d’honneur, croix de guerre 39-45, médaille de la résistance. Il deviendra plus tard maire et député, homme de confiance de Marcel Dassault.

Quand en 1984 L’homme à la rose est accusé par Toubon, Madelin et d’Aubert d’avoir eu une attitude indigne lors de son passage à Vichy en 1942, c’est Benouville, l’ami du temps des maristes de la rue de Vaugirard et des « Camelots du roi », général au titre de la Résistance qui lui vient en aide..

Pour conclure, nous reconnaitrons que l’intelligence supplée à tout surtout si elle est servie d’une bonne dose de courage et d’un culot monstrueux avec l’ego qui va avec.

A la semaine prochaine

Donec

Aucun commentaire: