Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

9 nov. 2015

Un trois-mats carré au nom de Colbert : Dar Pomorza

Prinzess Eitel Friedrich, Colbert et Dar Pomorza

En relisant le numéro de la revue La Marcophilie navale, j'ai redécouvert une histoire que j'avais oublié. C'est l'histoire d'un trois-mats carré que j'ai eu l'occasion de visiter au port de Gdynia le Dar Pomorza qui aurait pu être aujourd'hui comme le Bélem sous pavillon français. Mais l'histoire ne l'a pas voulu.


A la fin du 19e siècle, la flotte marchande allemande se développe mais elle connait un manque important d'officiers bien formés. 

La formation sur des voiliers semble alors la meilleure. 
Se fonde donc à Oldenburg une association, l'amicale des navires-école allemands pour la formation des officiers. De 150 à 200 élèves de 14 à 16 ans étaient embarqués sur chaque navire. La formation coute 250 mark.























Le trois-mâts carré Prinzess Eitel Friedrich doit son nom à la princesse Sophie Charlotte de Oldenburg, épouse du Prince Eitel Friedrich de Prusse.




Le navire est le deuxième navire école pour la formation de base des officiers de marine. Il est construit à Hambourg par les chantiers Blohm & Voss moins cher de 24000 marks que le chantier Tecklenborg de Geestemünde. Son port d'attache sera Oldenburg. Son coût est de 520 000 mark.


Lancé le 28 septembre 1909, il entre en service le 6 avril 1910.



Son voyage inaugural de 11377 miles lui fera découvrir les mers du Nord et baltique, les Caraïbes en 114 jours de mer et 58 jours d'escale.
En 1920, il est donné à la France en guise de dommages de guerre et devient le Colbert basé à Saint-Nazaire. Il ne fut toutefois jamais incorporé à la flotte de la Marine française.



En 1920, il est donné à la France au titre des dommages de guerre. Il est confié à la SA de Navigation "Les Armateurs Francais" et en 1924, il est remis à sa filiale la S.A. de Navigation "Les Navires Ecoles Francais", basée à Nantes qui le rebaptise Colbert. En 1927, il est acheté par le Baron de Forest.

En 1929, il est vendu à la Pologne et remorqué vers le Danemark, il est sur le point de couler devant Penmarc'h...




Remisé en 1929, il est vendu à la Pologne et acquis par l’École maritime polonaise à l’aide des fonds rassemblés par les habitants de Poméranie. Il est alors rebaptisé Pomorze (« Poméranie »). 

Il est remis en état dans un chantier naval à Nakskov (équipé notamment d'un moteur diesel). Remis en service le 13 juillet 1930 sous le nom de Dar Pomorza (« don de la Poméranie »), il poursuit sa carrière de navire école de la marine marchande. 
Il effectue un voyage autour du monde (entre 1930 et 1939) avec passage du cap Horn en 1934-1935. Après avoir été mis à l'abri àStockholm en 1937, il reprend ses entraînements dans les eaux européennes dès 1939. Il se trouve néanmoins en Afrique en 1962, au Canada en 1967 (pour l’Expo ’67).








Sous le commandement du capitaine Jurkievwicz, il participe à l'« Operation Sail » en 1972, 1974, 1976, 1978 et 1980 et remporte les régates de 1972 et 1980. Il navigue jusqu'en 1981, remplacé par le Dar Młodzieży. Pour son dernier voyage, le voilier se voit décerner la plus grande récompense civile polonaise : l’Ordre de la Polonia Restituta.
























Sous pavillon polonais, le Dar Pomorza aura parcouru 509 804 milles (environ 820 274 km), totalisant 105 voyages et 319 escales dans 140 ports. Le voilier école a formé 13 911 officiers de la Marine marchande polonaise.

Le voilier est aujourd'hui la propriété de l’Université maritime de Gdynia. Il est amarré comme bateau musée près de la place Kosciuszko (à Gdynia) et ouvert au public depuis 1983 dans le cadre de la collection du Polish Maritime Museum. 




Aucun commentaire: