Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

7 nov. 2015

Marcophilie navale à Brest 2015

Photo de famille à l'Espace Oasis


L'association créée en 1985 regroupe les collectionneurs de marques postales et commémoratives des unités de la Marine nationale et de certaines marines étrangères.Elle s'adresse à tous ceux qui s'intéressent à l'acheminement du courrier aux différentes époques de l'histoire navale et participe à la défense du patrimoine maritime.
Riche de près de 400 membres, elle se veut un instrument de promotion pour la marine nationale.


Il ne manquait que Jean Quemeneur...




II s'appelait Jean Quemeneur
C'était le fils d'une demi - soeur
A la fameuse madame Lareur
La grande Hortense
Celle qui tenait un caboulot
"Aux gars de Dinard et Saint-Malo"
En face la caserne du dépôt
à Recouvrance


Sa mère était une Kervarec
Une gross' sentant du bec
Et qu'eut pas la chance
Ave' pierr' son premier mari
Bon garçon mais faible d'esprit
Qui dans son grenier se pendit
A Recouvrance



Son père était commis du port
Travaillant peu mais buvant fort
II était content de son sort
Comme bien on pense
Avec sa pipe et son journal
Faisait sa ronde dans l'arsenal
Du "point du jour" au''fer à cheval"
A Recouvrance


C'était parent aux Kervella
Qui n'a pas connu ces gens-là
Qui faisaient tant de tralala de manigances
Portant voilettes et grands chapeaux
Qu'on aurait dit ou peu s'en faut
Qu'ça fréquentait les aristo
A Recouvrance



C'est par une nuit qu'il vit le jour
Numéro 13 d'la rue d'la tour
II faisait noir comme dans un four
Et pas de chance
Avec ça un vrai temps de canard
De la pluie, du vent, du brouillard
C'qui mit la sage femme en retard
A Recouvrance





Puis le malheur vint, qui l'eut cru
Son père un soir qu'il avait bu
Tomba sur la tête et mourrut
Sans connaissance
Et sa mère eut ce mot touchant
"Gast" me voilà veuve à présent
J'ai plus de père pour mon enfant
A Recouvrance




Puis sa mère mourut à son tour
Toujours au 13 d'la rue d'la tour
Mais sa tante Yvonne Marc'hadour
Qu'àvait de l'aisance
Et du coeur autant que d'l'argent
Jura le soir de l'enterrement
D'être une mer' pour le petit Jean
A Recouvrance



Aucun commentaire: