Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

6 nov. 2015

Humour dans le carré par DONEC

rev'la Mit'rand

Bonjour à tous,

Mitterrand fut un homme d’état œcuménique, ami fidèle de la cagoule dans sa jeunesse, il évolua vers des formations politiques plus à même de satisfaire son ambition.


Pourtant un jour vint où il se présenta aux portes de l’enfer (c’est bien le moins). Le Diable en personne l’accueilli.

« Entrez mon cher Président, soyez le bienvenu, je suis désolé que ce ne soit pas le paradis qui vous soit échu, mais je suis moi-même un homme de gauche. Je vais m’employer à vous rendre le séjour le moins pénible possible. Comme vous êtes un hôte privilégié vous choisirez le tourment qui vous sera infligé pour l’éternité »


Le Diable ouvre une première porte. Staline y rôtit en poussant des beuglements sinistres.

« Je vois que vous n’y tenez pas, voyons ici ! »

Dans cette pièce Georges Marchais besogne avec fougue Brigitte Bardot. Le regard du beau François s’éclaire.

- « Voilà ce qu’il me faut ! »

- « Vous êtes certain de votre choix ? »

- « Absolument ! »

Le Diable se tourne alors vers son scribe – « Nicanor pour Monsieur Mitterrand ce sera le même supplice que pour Madame Bardot ! »

A la semaine prochaine et grand merci à Philippe Meyer.

Donec

Premar : préfecture maritime

Aucun commentaire: