Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

1 sept. 2015

Lorient mise à l'eau de la FREMM AUVERGNE retardé par les syndicats

Lorient mise à l'eau de la 
FREMM AUVERGNE retardé



Lorient : Une grève empêche la mise à l'eau de la Fremm Auvergne




La direction du groupe DCNS de Lorient a dû annuler ce matin (29-8-2015) la mise à flot de la frégate Fremm Auvergne, du fait d’un mouvement de grève. Elle est reportée à plus tard.

Des dizaines de salariés se sont réunis sur le pont Gueydon, dans l'Arsenal, aux entrées du chantier naval.
La direction de DCNS mène des négociations pour un plan global de performance, dont le but est d’améliorer la rentabilité économique du groupe.
Des représentants de la CGT se sont mobilisés samedi matin contre ce projet. 
Manifestation nationale le 8 septembre
Les négociations entre la direction de DCNS et les délégués syndicats sont prévues le 8 septembre.
Date à laquelle les syndicats organisent une manifestation nationale dans plusieurs chantiers du groupe.
A Lorient, les syndicats souhaitent poursuivre les mobilisations jusqu’à mercredi. 
La mise à flot reprogrammée
Plus de cent personnes étaient présentes samedi matin pour mettre à flot la frégate Fremm Auvergne (frégate multi-missions, construite par la DCNS Lorient).
Mais face au mouvement syndical, la direction a décidé de reprogrammer la mise à flot dans les prochains jours.






Lorient. Une grève empêche la mise à l'eau de la Fremm Auvergne 29 août 2015 à 18h341
 
La mise à flot de la Fremm Auvergne (sixième de la série des frégates multi-missions construite par DCNS-Lorient et quatrième de celles devant être livrées à la Marine Nationale) a été reportée, ce samedi matin, du fait d’un mouvement de grève de la CGT. 
Cette date avait, en, effet, été retenue, par DCNS parmi les différents créneaux possibles pour sa sortie de la forme lorientaise car elle correspondait au premier créneau favorable tant pour le coefficient de marée que pour les conditions météorologiques. Au travers de ce mouvement, la CGT Arsenal de Lorient entendait manifester contre le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) que DCNS envisagerait de mettre en place et qui, selon elle, se solderait par des licenciements et des transferts de personnels. 
Ce plan concernerait une quarantaine de personnes sur le seul site de Lorient. Une vision battue en brèche par la direction de DCNS qui précise "s'être donnée comme objectif de remplacer environ la moitié des collaborateurs qui devraient partir en retraite sur la période 2015-2018, ce qui représente sur cette période un millier de recrutements de nouveaux collaborateurs en privilégiant les embauches dans les emplois directs de production et d’études". Elle dit, par ailleurs, "trouver tout à fait déplorable et anormal qu’une organisation syndicale empêche le bon déroulement du programme majeur du site alors même que le site DCNS de Lorient bénéficie d’un plan de charge industrielle lui offrant une visibilité industrielle de plus de 10 ans et avant même que ne débute des concertations sur le projet global de performance de DCNS destiné à renforcer sa rentabilité économique et sauvegarder sa compétitivité" .

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/lorient-une-greve-empeche-la-mise-a-l-eau-de-la-fremm-auvergne-29-08-2015-10754876.php

merci à Pierrot, Patrick et Claude

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Oblitération du 29/08/15 pour mise à flot du 02/09/15 ???

Jean-Michel Bergougniou a dit…

Comme l'explique l'article ci-dessus, la mise à l'eau devait avoir lieu le 29/9
Nos collègues macrophages ont réalisés les plis à cette date sans savoir que, plus tard dans la matinée, le syndicat CGT s'opposerait à cette mise à l'eau qui sera reportée plusieurs fois.

Voila l'histoire de ce décalage.