Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

24 juin 2015

Pologne philatélie et Marine Marine Xawery Czernicki

Pologne Mer Marine chantiers
Xawery Czernicki Jerzy Popiełuszko 

le contre-amiral Xawery Czernicky


Le contre-amiral Xawery Czerniky est l'un des nombreux officiers polonais assassinés à Katyn par les Soviétiques du NKVD alliés des Nazis lors de l'invasion de la Pologne. 

La Pologne est occupée par la Russie. Les frontières se modifieront au fil des guerres du 20e siècle. L'Ukraine, la Lituanie, la Pologne, l'empire russe verront leurs frontières se déplacer.

Né en 1882, près de Vilna (aujourd'hui Vilnius en Lituanie). A la sortie du lycée, il rejoint l'école du génie navale de Kronstadt d'où il sort diplômé en 1905. Il rejoint la Marine russe. Il servira à la base navale de Saint-Pétersbourg puis à Sebastopol et 
Petropavlovsk

Les forces armées polonaises













En 1919, il retourne en Pologne et s'engage dans la marine polonaise . 
La Pologne recrée sa marine avant même d'avoir retrouvé ses frontières au rivage de la Baltique.
Pendant la guerre contre les bolchéviques, il commande la forteresse de Modlin.

Il prépare ensuite la construction des destroyers de type ORP Burza, ORP Wicher , ORP Wilk , ORP Ryś et ORP Zbik en France. 

Lors de l'invasion de la Pologne par les nazis; il quitte Gdynia pour Varsovie puis dans l'est du pays. Le village de Derazny est envahi par l'Armée rouge. Il est emmené en Ukraine puis en URSS. Il sera assassiné au printemps 1940 dans ce qui est connu aujourd'hui comme le massacre de Katyn.


Célébration du 55e anniversaire du massacre de Katyn

Jusqu'à la chute du mur de Berlin, l'URSS n'a jamais reconnu le massacre de Katyn et la Pologne revenant dans l'Europe fera des officiers massacrés des héros nationaux.
Son nom sera donné à un navire logistique de la marine polonaise en 2001.

Le deuxième timbre lié à la mer, à la marine et aux chantiers naval est le timbre représentant le père Jerzy Popiełuszko




Jerzy Popiełuszko est un prêtre catholique polonais né le 14 septembre 1947 et assassiné le 19 octobre 1984. Aumônier du syndicat Solidarność à Gdansk, il est l'une des figures emblématique de la lutte contre le régime communiste en Pologne.

Il a été béatifié le 6 juin 2010 à Varsovie.





En 1980, les employés des chantiers navals de Gdańsk, importante ville portuaire sur la Baltique, sont en grève sous la conduite deLech Wałęsa, leader du syndicat Solidarność. Les ouvriers demandent à l'archevêque de Varsovie un prêtre pour célébrer la messe pour eux; et c'est le père Popiełuszko qui est choisi. Ami de Lech Wałęsa, le prêtre défend les partisans du syndicat. Il est alors inspiré de la spiritualité du bienheureux Maximilien Kolbe.




Aux ordres de l'URSS, le gouvernement polonais proclame l'état de siège le 13 décembre 1981 : toutes les réunions sont interdites, à l'exception des messes. C'est alors que le jeune prêtre de 34 ans, vicaire de la paroisse saint Stanislas Kostka et aumônier du syndicat interdit, célèbre chaque mois dans sa paroisse des messes dites « Messes pour la Patrie » au cours desquelles il prononce dans ses homélies de vibrants sermons condamnant courageusement le régime en place. Ses sermons sont régulièrement diffusés par Radio Free Europe. Ces célébrations, attirant des milliers de fidèles, sont quadrillées par un important dispositif de policiers en uniforme et en civil. Elles débouchent parfois sur des échauffourées car les policiers en civil n'hésitent pas à jouer les provocateurs, en appelant en pleine messe les fidèles à prendre les armes, dans le but de museler ou faire tomber le jeune prêtre. Pratiquant l'amour pour les ennemis, Popiełuszko sert du café chaud aux policiers chargés de surveiller les grévistes




Le 19 octobre 1984 : au retour d'une visite pastorale à Bydgoszcz, la voiture de l'ecclésiastique est arrêtée par un véhicule banalisé de la police : il est enlevé par trois officiers de la SB près de Włocławek, à 160 km au nord-ouest de Varsovie et est placé dans le coffre de la voiture de ses kidnappeurs. Son chauffeur, l'ancien parachutiste Waldemar Chrostowski, menotté et placé de force dans l'habitacle, réussit à s'échapper et à avertir la population mettant fin à la tentative gouvernementale brutale de reprise en main du pays. Après avoir été torturé jusqu'à ce que mort s'ensuive, le corps de Jerzy Popiełuszko est lesté puis jeté dans un réservoir d'eau de la Vistule. Son corps méconnaissable ne sera découvert par des plongeurs que plusieurs jours plus tard dans ce réservoir, grâce aux aveux des trois officiers

Aucun commentaire: