Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

10 juin 2015

Fin des travaux Hydrographiques à COTONOU Bénin

BH2C LAPLACE Fin des travaux à Cotonou Bénin





Après 5 semaines de présence à Cotonou, le BH Laplace a achevé sa période de travaux hydrographiques qui se concentraient sur une zone de mouillage aux abords du port. Cette mission était en parfaite cohérence avec les ambitions béninoises qui développent les capacités d’accueil de Cotonou (construction de quais supplémentaires, dragage, balisage).
Répondant aux accords Franco/Béninois et à la convention Safety Of Life At Sea (SOLAS), le travail hydrographique réalisé permettra la mise à jour de cartes qui garantissent la sécurité des navigateurs.




Malgré une météo parfois difficile et une chaleur importante, une majorité des travaux ont été réalisés. L’investissement de l’équipage et la pleine utilisation des capteurs (vedettes ou bâtiment) ont permis ce résultat.
Les travaux portaient essentiellement sur le sondage des fonds marins, les mesures de courants et marées, le positionnement d’amers, la topographie ou encore divers prélèvements. Ces mesures seront exploitées afin de réactualiser la carte marine des côtes du Bénin qui devrait paraitre d’ici 1 ou 2 ans.

Les travaux en chiffres :
1037 profils réalisés
3102 km parcourus sur profil de sondage
140 km² sondés
3 marégraphes mouillés
1 courantomètre mouillé
5 plongées pour identification d’obstruction
5 amers, 15 balisages positionnés
Quais du port trajectographiés

Autre volet de cette mission : le comité hydrographique Béninois a été sollicité. Plusieurs réunions ont été organisées à bord par le directeur du groupe hydrographique de l’atlantique (GHA - SHOM) qui est venu dans ce but. Ces réunions ont non seulement permis de présenter les travaux mais aussi d’impulser une dynamique de coopération active et d’examiner les projets d’avenir de l’hydrographie au Bénin.




Le Laplace a également participé à une journée d’Action Civilo Militaire. Il était important pour le bord de pouvoir s’engager dans ce type de projet et de partager un moment avec les plus démunis. Un premier groupe a réalisé quelques travaux au centre pour handicapés St François d’Assise, avant de rejoindre le deuxième groupe qui était à Ste Rita, un orphelinat tenu par une communauté de religieuses. Ces moments d’échanges et de partage laisseront d’excellents souvenirs tant pour les personnes rencontrées que pour les marins du Laplace.




Le bâtiment fait désormais route vers Lomé pour continuer ses travaux, avant un retour sur Brest prévu fin juin.
Bien entendu les deux plis auraient du passer par les Postes togolaises ou béninoises et ne pas passer par le SPID et la dépêche...

Aucun commentaire: