Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 mai 2015

La Galissonnière Q 682 de Landévennec à Gand en passant par Brest

 La Galissonnière quitte son mouillage de Landévennec 

Abbaye de Landévennec (c) JM Bergougniou


De nos correspondants spéciaux dans le Finistère Nord Bernard Hily et François Guiganton
merci à eux



Cimetière marin  Landévennec (c) JM Bergougniou

 Landévennec  : Duperré, Colbert, La Galissonnière  (c) JM Bergougniou








 Cet après-midi le Q682 ex-LA GALISSONNIERE a quitté le mouillage de Landévennec pour être transféré à la base navale en vue de la préparation de son départ pour Gand (Belgique) afin d'y être démantelés par le groupe franco-belge Galloo


Landévennec (c) François Guiganton

Située tout au fond de la rade de Brest, là où l'Aulne rejoint la mer, Landévennec est un de ces lieux préservés que l'on aime découvrir et auquel le visiteur s'attache volontiers. Protégé des vents dominants, le bourg bénéficie d'un micro-climat. Palmiers et mimosas lui donnent d'ailleurs une petite note méditerranéenne. Le "Petit Nice", entend-on parfois…






Landévennec (c) François Guiganton

L'Aulne forme, peu avant d'entrer dans la rade de Brest, un majestueux méandre, s'enroulant autour de l'Île de Térénez puis de la pointe de Pen Forn, qui accueille l'abbaye Saint-Guénolé. Les fonds y sont de plus de 10 mètres quelle que soit la marée. Les hauteurs environnantes abritent le site de quasiment tous les vents : le site est idéal pour la Marine. Seul le banc du Capelan, situé au sud de Logonna-Daoulas, dont les fonds remontant à moins de 5 mètres, passage obligé, empêche certaines très grosses unités d'accéder à cet endroit.






Q 682 Landévennec (c) François Guiganton


Vers 1840 est créée la Station Navale, visitée par Napoléon III et l'Impératrice Eugénie lors de leur voyage d'août 1858 en Bretagne. Cette station accueille les bateaux en réserve, dont les équipages (près de 200 marins) animent la vie du bourg de Landévennec.


Q 682 Brest (c) Bernard Hily


Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée allemande utilise les lieux et aménage certains navires. L'un d'eux, l'Armorique, vaisseau-école des Mousses, est sabordé en août 1944.


les remorqueurs au travail Q 682 Brest (c) Bernard Hily


De réserve de navires en bon état, le site devient cimetière des navires désarmés de la Marine nationale. Comme leurs confrères qui servaient de brise-lames devant le château de Brest ou servent encore devant l'école navale deLanvéoc-Poulmic, ils attendent ici le chantier de démantèlement, à l'origine ils attendaient l'« océanisation » en haute mer, afin d'être utilisés pour des exercices de tirs de la Marine nationale, mais ceci n'est désormais plus autorisé.





La Galissonnière à poste Brest (c) Bernard Hily

La Galissonnière (D638) est un escorteur d'escadre de la Marine française qui servit comme escorteur d'escadre anti-sous-marin de 1962 à 1990.
Il est la seule unité de classe T 56 issue de la classe T 53 d'escorteurs d'escadre anti-aérien.

Il portait le nom de l'amiral français Rolland-Michel Barrin, Comte de La Galissonnière (1693-1756) qui fut Gouverneur de la Nouvelle-France.


Le départ de Brest devrait intervenir dans la semaine 24 (8 au 14 juin).

Aucun commentaire: