Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

27 avr. 2015

POLIN le musée de l'Histoire des juifs polonais

POLIN le musée de l'Histoire des juifs polonais



Le musée de l'Histoire des Juifs polonais  est construit sur le site symbolique du ghetto de Varsovie. 
La première pierre du bâtiment en pierre et verre a été posée en 2007. Les architectes sont les finlandais Rainer Mahlamäki etlmari Lahdelma. Le musée été inauguré officiellement et à ouvert ses portes au public le 19 avril 2013, pour le 70e anniversaire de l’insurrection du ghetto de Varsovie. 










L’histoire des Juifs en Pologne s’étale sur plus de mille ans. Elle passe par une longue période de tolérance religieuse et de prospérité de la communauté juive polonaise et se termine avec la destruction presque entière de la population juive par les nazis durant l’occupation allemande de la Pologne (1939 –1945) : Holocauste ou Shoa







Depuis la fondation du Royaume de Pologne au xe siècle, puis dans la République des Deux Nations(l’union du Royaume de Pologne et du Grand-duché de Lituanie, 1569), la Pologne a été un de pays les plus tolérants en Europe. 








Ce fait explique l’afflux des Juifs chassés ou persécutés dans l’Europe occidentale. La communauté juive en Pologne était en effet une des plus grandes et des plus actives au monde. 




Au XVIIe siècle, cette tolérance commence à faiblir, tout comme la force de la Pologne assiégée par des voisins expansionnistes, et exposée au chaos politique et aux idées de la Contre-Réforme. À la fin du XVIIIe siècle, la situation des Juifs sur les territoires polonais commence à ressembler à celle d’autres territoires d’Europe. 






En 1795, la Pologne est partagée au profit de ses voisins et elle disparaît de la carte de l’Europe. Les Juifs polonais deviennent citoyens des puissances qui dominent alors la zone, surtout de la Russie de plus en plus antisémite mais aussi de la Prusse et de l’Autriche-Hongrie. 






























Quand la Pologne redevient indépendante en 1918, elle compte parmi ses citoyens environ 3 500 000 Juifs, 10 % de sa population dans ses frontières de 1921. Néanmoins, l’antisémitisme est un des problèmes politiques du pays en construction. 




Environ 90 % de cette communauté périt, durant la Seconde Guerre mondiale, des mains des nazis dans les massacres et les camps d'extermination. Durant l’occupation allemande, à quelques tragiques exceptions près (par exemple le pogrom de Jedwabne), la population polonaise n’a pas collaboré avec les Allemands dans la destruction de ses compatriotes juifs. 





Dans la période de l’après-guerre, une grande partie des 180 à 240 000 survivants ont choisi d’immigrer vers Israël alors en construction.






La communauté juive en Pologne aujourd’hui ne compte qu’entre 8 000 et 12 000 personnes mais les estimations sont peu fiables (les Juifs qui sont restés en Pologne sont souvent les plus assimilés à la culture polonaise et ne s’identifient pas toujours à la communauté juive).









photos (c) JM Bergougniou

Aucun commentaire: