Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

18 avr. 2015

BH2C LAPLACE au Cap-Vert mission ZMATO

BH2C LAPLACE au Cap-Vert

Mission ZMATO







Le bâtiment hydrographique Laplace a quitté Brest le 17 mars 2015 pour une mission qui va le conduire à Cotonou (Bénin) et à Lomé (Togo).


Son retour à Brest est programmé le 22 juin, soit après 98 jours de mission (57 jours sur zone hors transit). Il s'agira de la mission
ZMATO 2015.
En regardant l'AIS ce matin je voyais que le le BH2C Laplace était au port de Cotonou Bénin.







Après le Commandant Bouan et le TCD SIROCO c'est le BH2C LAPLACE qui fait escale à Cotonou.
Ce matin selon l'AIS il était le port de COTONOU.



Avant le Port de Cotonou et jusqu’à la fin du XIXe siècle, les échanges commerciaux maritimes se faisaient en deux points du Littoral : Grand-Popo et Ouidah.
En ces points, le débarquement et l’embarquement des marchandises et des passagers s’effectuaient par transbordement sur des pirogues qui assuraient la liaison entre les navires mouillant en rades foraines et le rivage. On enregistrait alors beaucoup de pertes (y compris en vies humaines) et d’avaries.

Puis en 1891, le wharf fut construit à Cotonou. C’était une passerelle métallique avancée dans la mer jusqu’au-delà de la zone perturbée par la barre ; ainsi les opérations pouvaient se faire dans une eau relativement calme.



En raison de la sécurité et de la rapidité qu’elle offrait pour le transbordement, cette porte d’accès maritime supplanta rapidement Ouidah et Grand-Popo. Une flottille de 8 chaloupes et 26 barcasses faisaient la navette entre les navires encrés en rade et l’aplomb des grues, à l’extrémités du wharf.

Cet ouvrage, d’une longueur de 400 mètres, a subi des améliorations en 1910, puis en 1926, 1928 et a permis d’assurer un trafic en progression. En 10 ans, on a assisté à un doublement du trafic, qui devait atteindre 304 000 en 1960. L’idée d’une solution moderne à ce problème s’imposa alors. Port en eau profonde à accumulation de sable, le Port de Cotonou offre le grand avantage de fournir aux navires un plan d'eau abritée, pouvant leur permettre d'effectuer des opérations commerciales et de ravitaillement dans d'excellentes conditions. Cette disposition contribue à l'efficacité du Port et à la rapidité des escales des navires.

JOURNÉE DES FAMILLES À BORD DU BH LAPLACE
De BH Laplace | 10 mars 2015

Mercredi 4 mars 2015, le BH « Laplace » a reçu les familles des marins le temps d’une journée à bord. Celle-ci a permis à chacun de se préparer au déploiement de 3 mois en mission ZMATO (Afrique de l’Ouest).

La journée a commencé par une remise de médailles et récompenses, cérémonie qui a constitué un moment fort en présence des familles des marins récompensés.




Le Commandant a tout d’abord accueilli les familles invitées et a rappelé l’importance de l’entourage des marins dans le cadre de missions comme celle qui nous attend.
Étaient également présents le bureau de liaison des familles, l’assistante sociale, une psychologue du SLPA ainsi que des représentants d’UNEO et de l’AGPM. Chacun a pu présenter l’accompagnement dédié aux familles durant cette période et de préparer au mieux la mission pour elles aussi.
Un buffet préparé avec soin par les cuisiniers du bord était proposé dans les différents carrés et l’après-midi fut dédié aux rencontres avec l’assistante sociale et des ateliers mis en place à bord pour enfants et grands. Ils ont ainsi pu écouter l’accordéon de l’association « Plumeurs de lune » ou encore s’essayer à la cuisine avec un atelier macaron animé par le bord




Cette journée a donc pu permettre à tout l’équipage ainsi qu’à leurs familles de partager un moment convivial à bord et de placer chacun dans les meilleures dispositions avant le départ en mission.

Le BH « Laplace » appareillera le 17 mars prochain pour une mission hydrographique de 3 mois dans le golfe de Guinée.

écrit par BH Laplace

Cette mission permettra aux bâtiments de la marine nationale de naviguer en sécurité aux abords de ces pays. Elle entre dans le cadre d'accords internationaux signés entre la France et ces pays au titre de la convention SOLAS (sauvegarde de la vie humaine en mer) de l’Organisation maritime internationale (OMI). Elle sera conduite par le SHOM avec les moyens duLaplace et des ses deux vedettes hydrographiquesGoéland et Guillemot.

Le détachement du SHOM à bord comprend 11 personnes et est dirigé par l'ingénieur hydrographe Yvan Lubac.

Les objectifs principaux sont le contrôle des profondeurs dans les ports de Cotonou et de Lomé ainsi que dans les zones de mouillage du port de Cotonou et du terminal minéralier de Kpémé (Togo), ports régulièrement fréquentés par les bâtiments de la marine nationale. La mission ZMAtO 2015 fait suite à plusieurs missions déjà conduites par le SHOM avec les bâtiments hydrographiques Laplace (2002 et 2004) et La Pérouse (2006 et 2009 ) qui avaient permis l'élaboration d'une carte neuve de ces ports et de leurs approches. Elle permettra de renouveler la connaissance suite à d'importants travaux portuaires et de la compléter dans certaines zones pas encore contrôlées.

A noter qu'au cours de cette mission, les vedettes hydrographiques du Laplace mettront en œuvre un sondeur de nouvelle génération, le sondeur multifaisceau EM2040c fabriqué par la société Kongsberg. Ce sondeur permettra de travailler plus rapidement en donnant des mesures de profondeurs plus denses et plus précises. Des mesures de courants et de marées et des prélèvements de sédiments complèteront les mesures des profondeurs.

Aucun commentaire: