Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

29 déc. 2014

L'Aviso Ville d'Ys et le courrier de la Marine aux Antilles

L'Aviso Ville d'Ys et le courrier de la Marine aux Antilles






La "VILLE d'YS" était le dernier navire au charbon de la Marine Nationale. Station Navale de Terre Neuve, il était affecté à l'assistance aux voiliers et chalutiers de la Grande Pêche. Embarqué le 5 avril 1939, Jean Lecerf fait à son bord la campagne de pèche 1939 à Terre Neuve et au Groenland. Dans son livre il décrit la terrible vie des Terre Neuvas et les beautés du Soleil de Minuit.

L'hiver 39-40, hivernage aux Antilles avec plusieurs missions allant de la surveillance avec blocus des pétroliers allemands à Curaçao au maintien de l'ordre à Marie-Galante.





Cette carte postale écrite par jean Lecerf et achetée en Italie date de cette période martiniquaise janvier 1940.
Carte postale montrant l'hôtel Morin dans les ruines de Saint-Pierre 


L'éruption de la montagne Pelée en 1902 est l'éruption volcanique la plus meurtrière du xxe siècle ; sa nuée ardente paroxystique du 8 mai 1902 reste célèbre pour avoir en quelques minutes entièrement détruit ce qui était alors la plus grande ville de l’île de la Martinique, Saint-Pierre, exterminé ses habitants — environ 30 000 personnes et seulement trois rescapés — et coulé une quinzaine de navires marchands. La destruction de la ville et de ses alentours était inévitable, mais pas la mort de ses habitants et de nombreux marins qui ont été les victimes effectives de décisions politiques et administratives nationales et locales - sur instructions ministérielles, refus par le gouverneur de la Martinique, Louis Mouttet, de faire évacuer la ville et de laisser appareiller les navires ancrés dans la rade - afin d’assurer le second tour d’une élection législative le 11 mai.


Les Antilles françaises étaient, après l'armistice, sous la responsabilité de l'amiral Robert. Il disposait à Fort de France en Martinique du porte-avions Béarn, du croiseur Emile Bertin, du croiseur Jeanne d'Arc, de l'Aviso Ville d'Ys de retour de sa campagne à Terre-Neuve.




Les formations postales de la marine comprenaient donc les agence navales embarquées sur le Béarn, l'Emile Bertin et la Jeanne d'Arc et l'agence postale navale n°31.




L'acheminement du courrier allait poser nombre de problèmes car les Antilles restées sous le gouvernement de Vichy durent composer avec les USA.

le courrier des Antilles put passer par New-York par air ou par mer... d'où il empruntait la ligne aérienne New-York - Açores - Lisbonne. Des navires marchands furent autorisés par les autorités américaines et allemandes  à assurer un service presque régulier entre les Antilles et Casablanca d'où le courrier était acheminé par avion en France non occupée. 


Carte postale du 4 janvier 1940envoyé par J. Lecerf secrétaire sur l'aviso Ville d'Ys  en FM Cachet service à la Mer  cachet d'arrivée Bureau Central Poste navale 31-1-40 



La "VILLE d'YS" était le dernier navire au charbon de la Marine Nationale. Station Navale de Terre Neuve, il était affecté à l'assistance aux voiliers et chalutiers de la Grande Pêche. Embarqué le 5 avril 1939, J. Lecerf fait à son bord la campagne de pèche 1939 à Terre Neuve et au Groenland. Il décrit la terrible vie des Terre Neuvas et les beautés du Soleil de Minuit.


Cachet d'arrivée Poste navale bureau central 31-1-40

L'hiver 39-40, hivernage aux Antilles avec plusieurs missions allant de la surveillance avec blocus des pétroliers allemands à Curaçao au maintien de l'ordre à Marie-Galante.


En avril 40, reprise de la mission d'aide et assistance sur les Bancs de Terre Neuve. Ces marins étaient peu ou mal informés du déroulement de la guerre et même de l'envahissement de la France, armistice compris.




En juin 40,  bloqués à Saint Pierre et Miquelon et ils y restent jusqu'en novembre 40. 
sources :

Histoire de la poste Navale  Jacques Mériaux  Editions Bertrand Sinais 1998

Jean Lecerf  L'aviso Ville d'Ys en 39-40

Aucun commentaire: