Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

7 nov. 2014

Mémoire de Guerre Dixmude Beerst navire hôpital Duguay-Trouin centenaire guerre 14 18 fusilier marin

Les fusiliers-Marins de Dixmude et du Village de Beerst


Une enveloppe portant le timbre à date de Brest en date du 27 octobre 1914, le cachet Service à la Mer. Aucune indication du lieu de départ ou du bateau ayant transporté le pli. On sait juste que le pli est remis à Brest pour Brest.





Le courrier nous donne de plus amples informations.
La lettre est datée de Dunkerque du 20 octobre 1914.
Elle est postée à Brest 7 jours plus tard.

Embarqué sur le Duguay-Trouin, le lieutenant de vaisseau Alexandre Le Mée écrit à sa femme pour lui donner des nouvelles. Et il va raconter en quelques lignes la dureté des combats de Dixmude et les pertes françaises dans les rangs des régiments de fusiliers-marins.


En recherchant sur le site de l'école navale, les états de service du LV Le Mée signale qu'il est affecté sur le DUDUAY-TROUIN depuis le 1er janvier 1914.






Le Duguay-Trouin est un navire hôpital qui disposait de 203 cadres, 260 hamacs et 200 lits de camp, soit 663 places confortables, pris le plus souvent 800 à 900 évacués et alla même jusqu'à 1085. [...]. 
C'est ainsi que, du mois d'octobre 1914 au mois de février 1915, pendant la bataille des Flandres, ce même bateau évacua 7089 malades ou blessés sur Cherbourg, 2564 sur Brest, 772 sur Le Havre, soit 10525 hommes, dont 6649 blessés et 3876 malades. (...)




"... le Duguay-Trouin n'a embarqué qu'une centaine de marins blessés sur le territoire belge. "

"Il y a parmi eux un enseigne de vaisseau, deux maîtres, et quatre seconds-maîtres…
L'un de ces derniers faisait partie de la Compagnie du lieutenant de vaisseau ENO, qui est indemne."



















Ernest Marie ENO devait se faire tué quelques jours plus tard. Affecté à la 7e compagnie du 1er Régiment de fusiliers-marins. Dans le secteur du cimetière de Woumen à Dixmude, il est blessé à la jambe par des éclats d'obus. Il décède des suite de ses blessures à l'hôpital de Malo-les-Bains à Dunkerque

Officier de la Légion d'Honneur à titre posthume le 2 novembre 1914."par contre le lieutenant de vaisseau de Mansion de Condé qui fit passer les examens d'infanterie à l'école navale en juillet dernier a été tué, j'ai appris que Pertus avait été blessé dans ce même combat…"











Comte Pierre Marie Thomas Mansion de Condé


Né le 22 octobre 1878 à PARIS Vème (Seine) - Décédé le 19 octobre 1914 à DIXMUDE (Flandre Occidentale), BELGIQUE - Inhumé à Dunkerque-Nord (Nord), sépulture N°646 -

Entre dans la Marine en 1896, Aspirant le 5 octobre 1899; port CHERBOURG. Au 1er janvier 1900, sur le cuirassé "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Cdt Marie De FAUQUE de JONQUIÈRES). Au 1er janvier 1901, sur le croiseur "GUICHEN", Escadre d'Extrême-Orient (Jules de SURGY, Cdt). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1901. Au 1er janvier 1902, port CHERBOURG. Officier breveté Gymnaste. Au 1er janvier 1903, sur le cuirassé "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Eugène LE LÉON, Cdt). Au 1er janvier 1904, à nouveau sur le "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Cdt Victor IMHOFF). Au 1er janvier 1906, Second sur le transport "LOIRET", Service du littoral (Cdt Louis ROMIEUX). Au 1er janvier 1908, sur le croiseur "ALGER", Division navale d'Extrême-Orient (Cdt Émile FOURNIER). Le 21 octobre 1908, Second de l'École de chauffe à TOULON (Cdt Joseph BOUSSÈS). Lieutenant de vaisseau le 15 avril 1910. Au 1er janvier 1911, port CHERBOURG. Officier breveté Interprète d'anglais. Officier breveté Fusilier.





Au 1er janvier 1912, Officier de tir à l'École des Fusiliers Marins à LORIENT. Au 1er janvier 1914, Archiviste sur le transport "CALÉDONIEN", affecté au Bataillon d'Apprentis-Fusiliers.

Cet Officier affecté au 2ème Régiment de Fusiliers Marins, Capitaine de la 5ème compagnie du 2ème Bataillon, sera tué au combat dans le secteur de la ferme de BEERST, bataille de DIXMUDE, alors commandant une compagnie de Fusiliers Marins. Cité à l'ordre de l'Armée navale :


"A été tué à la tête de ses hommes en repoussant brillamment les attaques répétées d'un ennemi très supérieur". Chevalier de la Légion d'Honneur
---- Acte de décès transcrit le 31 décembre 1914 à CHERBOURG.






Concernant le LV Pertus
Le 19 octobre 1914, la bataillon Pugliesi-Conti fut chargé d'occuper le village de Beerst, au nord de Dixmude. Il s'avança sur la route de Beerst, la compagnie Gamas étant compagnie du jour était la dernière. La première compagnie était commandé par le lieutenant de vaisseau Pertus. Elle reçut l'ordre d'aller occuper une position plus au nord et qui se prolongeait jusqu'à la limite nord du village.. Le capitaine avança donc dans cette direction, ses hommes déployés en ligne de tirailleurs. Puis il fut brusquement arrêté par des feux nourris d'une infanterie qui se trouvait face à lui. Il demanda alors des instructions au commandant Pugliesi-Conti, qui lui dit : "Occupez les positions fixées, même en combattant." 
Le capitaine Pertus fit quelques bonds, mais les feux de l'infanterie était tellement vifs qu'il ne put faire beaucoup de chemin, il fut blessé lui-même d'une balle dans la jambe.  
Source : Ecole navale Traditions 

"Nous n'avons à bord que 130 passagers, nous ne partirons donc pas encore…"





Aucun commentaire: