Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

21 nov. 2014

De Sidi Ferruch au bâtiment base MEDOC

De Sidi Ferruch au 
bâtiment base MEDOC


Comme le Beaujolais nouveau vient d'arriver, c'est une bonne raison pour vous parler du Médoc… 
Et puis ayant effectué mon service militaire à Castelsarrasin, j'ai eu l'occasion d'y voir la stèle ramenée de Sidi-Ferruch, une deuxième raison de vous parler du Médoc… avec modération!



Sidi-Fredj, anciennement Sidi-Ferruch (en arabe pour ceux qui le lise couramment dans le texte سيدي فرج), et aussi Sidi-Ferrudj, Sidi-Ferej, est une presqu'île située à 30 kilomètres de la capitale algérienne Alger. Elle fait partie de la commune de Staoueli.

C'est le lieu historique du débarquement des Français commencé le 14 juin 1830, qui a permis à l'armée française la Prise d'Alger survenue le 5 juillet. 



Première opération qui a conduit à la destruction du pouvoir des Deys et de la Régence d'Alger, dépendance au moins nominale de l'Empire ottoman, ce débarquement est aussi considéré comme le premier acte de laConquête de l'Algérie par la France.




Le paquebot mixte "Sidi Ferruch" construit aux Ateliers et Chantiers de Bretagne à Nantes, est lancé le 14 mai 1949. 



Il a deux sisters-ships, l' "Azemmour" et l' "Azrou", en plus du "Djebel Dira" très voisin . Equipé de 4 cales, il peut transporter 6000 moutons (sic transit) et 128 passagers. Le "Sidi Ferruch" est armé par la Société Générale de Transports maritimes à Marseille.



Rebaptisé "Médoc", il est transformé à Brest en 1964 (logement pour 250 personnes, teugue prolongée). 




La France se lance dans l'expérience atomique. Les premiers essais seront algérien mais l'indépendance met fin aux essais sur ce pays. La Flotte qui desservait les deux rives de la Méditerranée devient inutile…

Pour continuer le développement de la bombe A, le choix du gouvernement français se porte sur la Polynésie. Face à la pénurie de logements et à la nécessité de se déplacer sur les lieux d'expérimentation, le gouvernement choisi  d'utiliser des paquebots qu'elle réaménagera en hôtels flottants.



Le Sidi Ferruch est alors acheté par la marine nationale pour devenir un bateau Hôtel servant à loger ingénieurs et techniciens du CEA (centre énergie Atomique) basé dans le Pacifique.




Débaptisé et nommé le " Médoc "… 





Il est armé en avril 1965, et quitte Brest le 5 juin 1965 pour le Pacifique.
Il est à Bordeaux du 6 juillet 1967 au 8 janvier 1968 pour carénage aux Chantiers France-Gironde, puis rejoint Papeete le 24 février 1968.










Basé successivement à Fangataufa et à Mururoa, il fait toutes les campagnes de tirs atomiques, avant d'être désarmé en 1972.




Devenu Q 509, il est coulé comme cible le 7 septembre 1972.













BB Médoc (A 612)
Déplacement: 4600 t (5300 t, à pleine charge)

Dimensions: 113,60 m (105 mpp) x 15 m x 7 m

Propulsion: 2 turbines à engrenages Rateau
2 hélices
2 chaudières
4600 CV
15 noeuds

Equipage: 8 officiers et 115 hommes

250 passagers



Sources :

Daniel Allançon


http://www.alabordache.fr

Aucun commentaire: