Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

14 oct. 2014

De Brest à Bassens

De Brest à Bassens 
le dernier voyage de la Jeanne



sortie du port militaire photo (c) François Guiganton
le Mengam  photo (c) François Guiganton


sous bonne escorte  photo (c) François Guiganton

Paré à virer photo (c) François Guiganton

 photo (c) François Guiganton

tenue léopard? photo (c) François Guiganton

 photo (c) François Guiganton

 photo (c) François Guiganton

Contre-jour  photo (c) François Guiganton

 Le Minou et la sortie du goulet de Brest  photo (c) François Guiganton

La Recouvrance et la Jeanne au Minou photo (c) François Guiganton

merci à Bernard et François
photos François Guiganton




Retardé par les conditions météo délicates et le trafic dans l'estuaire de la Gironde, l'ancien bateau emblématique de la Marine nationale aura finalement une journée de retard.



Arrivée à Bassens


avec ce commentaire :
dernier voyage , arrivée à Bassens (accès interdit, obligé de crapahuter dans les berges boueuses de notre beau fleuve)
Merci Rosine et Denis



Situé sur le plus vaste estuaire d'Europe, Bordeaux Port Atlantique bénéficie d'une situation privilégiée, au cœur de la façade Atlantique. Acteur du développement et de l'aménagement du territoire, le port dispose de 7 terminaux portuaires spécialisés et reliés aux 5 continents.

photo (c) Rosine et Denis Duet 
Situé en rive droite, le terminal de Bassens regroupe la plupart des trafics manutentionnés et constitue un pôle logistique majeur, autour d'une vaste zone industrialo-portuaire. Réparties sur plus de 3 km de quais, les activités du site sont variées : trafics de recyclage, céréales, graines oléagineuses, vracs industriels, conteneurs, produits forestiers, colis lourds... Les entreprises implantées à Bassens investissent chaque année sur ce pôle de développement majeur, qui centralise plus d'un tiers du trafic portuaire (plus de 3,2 millions de tonnes par an). Bassens dispose également d'un réseau ferré portuaire.
photo (c) Rosine et Denis Duet 



C'est ensuite qu'elle entrera dans la forme de radoub, "baignoire" de 235 mètres de long, 35 de large et 15 de haut, pour un découpage en règle.

Le groupe Veolia qui a remporté le marché du démantèlement via deux de ses filiales, assure que "plus de 90% des matériaux seront valorisés". Veolia a déjà notamment déconstruit dans la cale sèche bassenaise le cargo frigorifique "Matterhorn" pendant l'hiver 2012-2013.

photo (c) Rosine et Denis Duet 
Les deux sociétés qui géreront la déconstruction sont Bartin recycling et Petrofer société nouvelle

photo (c) Rosine et Denis Duet 
photo photo (c) Rosine et Denis Duet 



photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

RM MEDOC  photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 

photo (c) Rosine et Denis Duet 
VCSM CHARENTE en escorte du convoi  photo (c) Rosine et Denis Duet 


Merci à Rosine et Denis Duet envoyés spéciaux à Bassens


http://www.dailymotion.com/video/xc4bzu_le-dernier-voyage-de-la-jeanne-d-ar_news

http://www.lesechos.fr/10/12/2012/LesEchos/21330-116-ECH_a-bordeaux--veolia-mise-sur-la-deconstruction-de-navires.htm


http://www.veolia-proprete.fr/solutions/metaux-ferreux-et-non-ferreux.html


http://www.petrofersas.fr/domaines.html

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Pour qui à connu la Jeanne au temps de sa splendeur dans le lagon de Mayotte, c'est une tristesse infinie de la voir aujourd'hui désarmée, impuissante et couverte de rouille.
Kénavo la Jeanne

Anonyme a dit…

Au revoir "La Jeanne".
Je garde ton souvenir dans le lagon de Mayotte en mars 2008.
Une belle journée que ce jour là.
Un accueil, un repas avec des matelots qui sont venus,plus tard, pour coller et oblitérer leur carte de mission de cette année là.
Oui de beaux souvenirs, et de la tristesse de te voir ainsi, rouillée alors que tu étais si majestueuse dans le paysage mahorais.
Kénavo