Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

7 oct. 2014

BPC DIXMUDE à Lorient

BPC DIXMUDE à Lorient




TAD Manuel Lorient quai des Indes 6-10-2014
Lanester et Lorient ont été, durant deux jours, le théâtre des commémorations de la bataille de Dixmude (Belgique). Le vaisseau du même nom a fait escale à Kergroise, ouvrant ses pontons au public. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a décoré les militaires et inauguré le nouveau musée de la tradition des fusiliers marins.
© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/dixmude-l-hommage-aux-fusiliers-marins-08-10-2014-10377651.php


« Ce drapeau est le vôtre, soyez-en fiers, soyez en être digne ». Le capitaine de vaisseau Sébastien Houël, commandant l'école des fusiliers marins, a frappé fort avec ses mots lors de la présentation au Drapeau du 1er régiment de Fusiliers marins aux élèves d'un cours de jeunes engagés. Ce drapeau symbolise l'intégration dans le monde militaire et celui des fusiliers marins. Par tradition, chaque promotion d'élèves engagés dans la spécialité de fusilier marin et suivant la formation de 1er niveau, est baptisée du nom d'un fusilier marin mort pour la France au cours des conflits qui ont marqué l'histoire de la spécialité. Aujourd'hui, la formation QMF 31 a reçu le nom du « quartier maître Le Priellec ».

TAD Manuel Lorient quai des Indes 6-10-2014



une erreur s'est glissée dans la date du centenaire, il faut lire 1914 et non 1944
TAD Manuel Lorient quai des Indes 6-10-2014





Remise de fourragères à de jeunes fusiliers marins ce mardi matin, sur l'esplanade de l'ancienne base de sous-marins, en présence du ministre de la Défense.

Ce mardi matin, sur l'esplanade de l'ancienne base de sous-marins, une cérémonie de tradition s'est déroulée sous la présidence de Jean-Yves Le Drian ministre de la Défence. Cette cérémonie entrait dans le cadre de la commémoration de la bataille de Dixmude (Belgique) en 1914, au cours de laquelle une brigade de 6000 fusilliers marins paya un lourd tribut humain: plus de 3000 hommes morts, blessés ou portés disparus.
Ouest-France




6 500 fusiliers marins ont combattu lors de cette grande bataille. 

Ouest-France publie un supplément à paraître demain.
Dixmude, est une grande bataille dans la grande guerre. Il y a 100 ans, sous le commandement de l'amiral Ronarc'h, 6 500 fusiliers marins étaient envoyés en Belgique pour affronter plus de 40 000 soldats côté Allemand.Les combats, qui ne devaient durer que quelques jours, se sont finalement prolongés plusieurs semaines. Ils ont causé des pertes absolument effroyables pour les soldats français. Le commandant de la brigade a perdu quelque 3 000 hommes. C'est considérable. Leur sacrifice a marqué un tournant dans la guerre 14-18. La bataille de Dixmude est aussi celle où l'on trouve les valeurs de devoir, de résistance et de sacrifice qui fondent le corps des fusiliers marins.




C'est dans le cadre de ces commémorations qu'Ouest-France publie, demain dimanche, un supplément gratuit. En 16 pages, illustrées de nombreuses photos d'époque, nous racontons l'origine de la bataille, l'emblématique amiral Ronac'h, des témoignages de familles de soldats... Elles permettent de mieux comprendre cette bataille fondatrice pour le corps des fusiliers marins, aujourd'hui basé à Lorient.




TAD Manuel Lorient quai des Indes 6-10-2014


"Pour venger nos morts de Dixmude"


Remise de fouragères

A cette occasion, s'est déroulée une remise de fourragères à une promotion d'élèves engagés dans la spécialité de fusilier marin. Elle a reçu le nom du quartier maître Le Priellec mort pour la France, le 10 novembre 1914 à Dixmude.





L'hommage des collégiens

Quatre collégiens de Jean-Le-Coutaller à Lorient ont pris la parole, dans le cadre de cette cérémonie. Ils ont travaillé en classe sur la bataille de Dixmude. Ils s'apprêtent à embarquer à bord du BPC (bâtiment de projection et de commandement) Dixmude, en escale à Lorient depuis dimanche et qui va rallier la Belgique pour une série de commémorations.






Cette journée de commémoration s'est poursuivie, à la base des fusiliers marins, par l'inauguration du nouveau musée de la tradition des fusiliers marins. Initialement installé à l'intérieur de la base depuis 1991, « beaucoup ont rêvé de ce déménagement, il a été réalisé en 18 mois. J'aime à penser que ce musée est à l'image des hommes que je commande », a déclaré solennellement l'amiral Coupry, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos. Les 300 m² ne suffisaient plus pour les collections grandissantes des fusiliers marins, les 500 m² d'aujourd'hui donnent un nouvel élan aux trésors donnés généreusement. « Avec le centenaire, nous avons reçu beaucoup de nouvelles choses. Le musée n'ouvrira pas tout de suite, il faut que nous fassions un point sur les collections et que nous réglions les détails logistiques », explique le lieutenant de vaisseau Yann Schmitt, directeur du musée.


Merci à Pierrot, Claude et Patrick…  et Joël
Sources  : 

Marine nationale
Ouest-France
Le Télégramme - Plus d’information sur 

http://www.letelegramme.fr/morbihan/lorient/dixmude-l-hommage-aux-fusiliers-marins-08-10-2014-10377651.php

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour,

il y a une erreur dans la date du cachet, c'est 1914 pas 1944

Ano