Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

27 sept. 2014

Porte-Hélicoptères Jeanne d'Arc bientôt le départ

Porte-Hélicoptères Jeanne d'Arc  bientôt le départ




Notre correspondant spécial à Brest et chargé de la revue de presse nous communique cette information concernant le départ de la Jeanne vers Bassens…


Le Télégramme 

Après la dernière cérémonie des couleurs le 1er septembre 2010, le bâtiment est devenu coque Q860. 

"Après nous l'avoir brûlée, ils ne vont pas nous la découper"…

La Marine annonçait l'attribution du marché à un chantier français ce que beaucoup espéraient.
La Marine a attribué le marché de déconstruction de l’ex-porte-hélicoptères Jeanne d’Arc et de l’ex-croiseur lance-missiles Colbert au groupement d’entreprises françaises Bartin Recycling et Petrofer Société Nouvelle. Les travaux de déconstruction seront réalisés dans le Grand Port Maritime de Bordeaux (GPMB) sur le site de Bassens.
Le départ de la coque de l’ex-porte-hélicoptères de Brest vers Bassens devrait intervenir d’ici la fin de l’année 2014.
Dans le strict respect de la protection des travailleurs et de l’environnement, la Marine met en œuvre une politique écoresponsable de déconstruction et de valorisation de ses bâtiments retirés du service actif.

Dernière cérémonie des couleurs Brest photo © JM Bergougniou

http://rpdefense.over-blog.com/tag/veolia/


Le mythique navire école Jeanne d'Arc et l'ancien croiseur Colbert seront démantelés à Bordeaux, après l'attribution par la Marine nationale de ce marché à deux filiales de Veolia Propreté, a-t-on appris jeudi auprès de la Marine nationale.

Celle-ci a attribué le marché au groupement d'entreprises Bartin Recycling et Petrofer Société Nouvelle, indique-t-elle sur son site internet, précisant que les travaux de déconstruction seront réalisés sur le site de Bassens, géré par la filiale de Veolia spécialisée dans la déconstruction navale.




Etrave JDA Brest photo © JM Bergougniou
 Le départ de l'ancien navire école et porte-hélicoptères de Brest vers Bassens devrait intervenir d'ici à la fin de l'année, a précisé à l'AFP l'amiral Hubert Jouot, en charge des navires en fin de vie à l'état-major de la Marine. Celui de l'ancien croiseur lance-missiles devrait suivre six mois plus tard.

Le Colbert, navire-musée pendant près de 15 ans à Bordeaux, avait rejoint en 2007 le port militaire de Brest, avant d'être envoyé au cimetière marin de Landevennec, à l'entrée de la presqu'île de Crozon, dans la rade de Brest.

Ce bâtiment de 181 m de long attendait depuis d'être démantelé. Il a notamment servi de réserve de pièces détachées pour la Jeanne d'Arc, jusqu'au retrait du service actif de cette dernière, en 2010.
Ecubier JDA Brest photo © JM Bergougniou
Merci à Daniel Allançon

Aucun commentaire: