Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

19 sept. 2014

Humour dans le carré par Donec

nous avons failli l'oublier


Bonjour à tous,

« A la guerre, en dehors de quelques principes essentiels il n’y a pas de système universel il y a des circonstances et des personnalités »

Charles de Gaulle

Questions circonstances 1940 fut une année particulièrement riche. Les hommes aux personnalités fortes purent se frotter à l’Histoire. Quel épanouissement pour ceux qui a l’instar de Graham Green aspiraient à : « n’importe quoi plutôt que la terreur monotone de l’ennui ! ».



Etienne Schlumberger était de cette trempe. Dans l’indescriptible pagaille qui suit l’arrivée des allemands à l’arsenal de Cherbourg, Il organise le remorquage des sous-marins dont il est responsable vers l’Angleterre. Il dérobe à leur nez et à leur barbe une vedette pour rejoindre le bord du sous marin Ondine.

Ayant rallié la France libre il se distingue en participant à l’expédition malheureuse de Dakar. Il fait partie de la délégation embarqué sur une vedette, menée par l’amiral Thierry d’Argenlieu qui tente de parlementer avec le Gouverneur Boisson. Ils sont accueillis par des tirs de mitrailleuses lourdes.



Embarqué sur le sous-marin Junon qu’il commandera bientôt, il participe à de nombreuses missions plutôt spéciales. Nous le retrouverons bientôt à l’état major de l’amiral Thierry d’Argenlieu qu’il suivra en Indochine.

Il a reçu son indiscutable brevet de résistant-patriote du gouvernement de Vichy. En avril 1943, il est condamné par le tribunal militaire de Toulon aux travaux forcés à perpétuité, à la dégradation, et à la confiscation de ses biens.

Il quittera la Marine en 1953. En 1975 la retraite venue, il conclura sa carrière par un tour du monde à la voile.

Est-il besoin d’ajouter qu’il était compagnon de la libération.

Il nous a quitté à Crozon dans la nuit du 9 au 10 septembre.

Le ciel vous tienne en joie et à la semaine prochaine.



Donec

Aucun commentaire: