Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

29 sept. 2014

Diocèse aux Armées françaises Aumonerie militaire catholique

TAAF La plus grande paroisse 
du monde!


Un aumônier catholique a embarqué sur le Marion Dufresne à l'occasion de la Rotation 2014-2 


ND des oiseaux Crozet © JM Bergougniou

Le 26 juillet 1952, la Congrégation Consistoriale érigeait le Vicariat aux Armées Françaises "pour les fidèles en service actif dans les armées de terre, de l'air et de mer de la république ou ceux qui sont en quelque manière rattachés". 


C'était une étape importante dans une longue histoire puisque les premiers aumôniers militaires dans les armées françaises remontent sans doute au VIIIè siècle. Le souci de cette portion du Peuple de Dieu qui a embrassé l'état militaire court tout au long de l'histoire de l'Eglise en France.





Le pape Jean-Paul II a promulgué le 21 avril 1986 la constitution apostolique "Spirituali militum curae" transformant juridiquement les vicariats "castrenses" en "ordinariats militaires" à dater du 21 juillet 1986. Il appartient au Saint-Siège d'adapter ladite constitution apostolique à la situation particulière de l'aumônerie militaire en France. Le présent document veut remplir cette mission. Il sera donc reçu comme une mise en œuvre concrète de la constitution apostolique pour les armées françaises.






Les aumôniers militaires souscrivent un engagement au titre du service de santé des armées.

Les contrats des aumôniers militaires sont à durée déterminée et renouvelables jusqu’à la limite d’âge du grade d’aumônier militaire.




lettre des TAAF 2000
"C'est assurément un privilège rare que de se retrouver pour un mois le curé de la plus vaste paroisse du monde. Ce privilège fut le mien puisque j'ai eu l'occasion d'accompagner la rotation du Marion Dufresne entre le 18 juillet et le 16 août 2000. En qualité d'aumônier de la Marine nationale, j'ai sans doute l'habitude de visiter les océans mais jusqu'à présent, aucune mission ne m'avait conduit entre quarantièmes rugissants et les cinquantièmes hurlants : il faut reconnaître que le grand confort du Marion Dufresne et le professionnalisme de son équipage permettent d'affronter plus sereinement les flots déchaînés.

ND des oiseaux Crozet © JM Bergougniou
Ce qui m'a profondément marqué sur chacun des districts, c'est la présence d'un lieu de culte digne, bien disposé et soigneusement entretenu. Je sais que les hivernants, au-delà des différentes convictions philosophiques et religieuses sont sensibles à l'existence de cette chapelle. Sans doute gardent-ils en mémoire l'image du village de métropole avec l'église en son centre.

Ainsi grâce à cet édifice au nom évocateur - Notre Dame des Oiseaux pour Crozet, Notre Dame du Vent pour Kerguelen et Notre Dame de l'Océan pour Amsterdam - la base parvient à une sorte d'achèvement. La durée des escales et leur rythme soutenu ne facilitent pas toujours la rencontre avec les résidants mais l'accueil fut excellent et c'est avec une joie particulière que j'ai pu célébrer un office religieux sur chacun des sites.


ND des oiseaux Crozet © JM Bergougniou


Le souvenir le plus émouvant sera certainement la messe dite à la mémoire de Monsieur Jacky Jorand décédé accidentellement deux mois auparavant. Rarement la belle et vaste chapelle de Kerguelen n'aura réuni autant de monde : nous étions nombreux rassemblés par l'amitié et la prière pour lui rendre un dernier hommage.

Je souhaiterais terminer en adressant un chaleureux remerciement à Monsieur l'administrateur supérieur et à ses collaborateurs grâce auxquels cette mission a été rendue possible. C'est l'honneur de notre pays que de garantir la liberté de conscience et ainsi de permettre à un prêtre de visiter chaque année ces territoires du bout du monde où manifestement le vent de l'Esprit souffle en abondance."

Père Emmanuel Duche


Sources : 

1 commentaire:

Alexandre Hurand a dit…

Très beau témoignage. Prêtre de paroisse à Beauvais, une telle mission au bout du monde habité me fait un peu rêver ! La foi peut se vivre au milieu des foules comme au milieu de l'océan...