Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

22 août 2014

Humour dans le carré par Donec

Hommage à Simon Leys 




Bonjour à tous,

Il y a quelques jours disparaissait à Camberra, en Australie, Simon Leys, sinologue distingué. Il avait publié en 1971 un ouvrage très intéressant : Les habits neufs du président Mao. Avec courage y était décrite la monstruosité de ce régime de terreur.




Immédiatement l’ouvrage est brûlé à la faculté de Vincennes. L’ineffable Sartre, l’acariâtre Beauvoir, les petits nouveaux Bernard Henri Levy, André Glucksmann, Philippe Sollers déversèrent tout ce qu’ils pouvaient de boue, d’insultes et de fiel sur ce livre courageux. Naturellement ces mondains, beaux esprits, petits marquis de la plume et chouchou des médias poursuivent aujourd’hui encore, avec la même morgue, sans remord, leur œuvre de maîtres-à-penser-conseiller-du-prince…Et ça marche !



En tout cas Simon Leys a dit la vérité et n’a pas été exécuté.

J’ajouterai que Simon Leys fait une brève apparition entre deux pages d’un livre de Nathalie Nothomb (dont le père était ambassadeur en Chine).

Le 23 août 1914 la bataille de Charleroi bat son plein, les armées françaises plient. La supériorité tactique des Allemands est patente. Notre remarquable général Charles Lanrezac ordonne la retraite qui se fera en bon ordre. Elle évitera un autre Sedan.

Le ciel vous tienne en joie et à la semaine prochaine.

Donec








Aucun commentaire: