Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

6 juin 2014

humour dans le carré par Donec

Marie Joseph Charles Philippe Keiffer


Bonjour à tous,

Il y a 70 ans, à l’aube du jour « J », 177 français débarquaient sur la plage Sword à Colleville-Montgomery. A la tête de ce commando composé à 40% de bretons, un capitaine de corvette de 40 ans, Philippe Keiffer.

Fils d’une Anglaise et d’un Alsacien fuyant la germanisation de l’Alsace en 1870, banquier international, il lâche tout en 1939 en dépit de son âge pour s’engager dans la Marine. Refusant la défaite il rejoint la France Libre dès le 1er juillet 1940.



Impressionné par les méthodes des commandos britanniques, il constitue en 1942 la « Troop 1 » des commandos Français. Ses hommes reçoivent leur formation au terrible centre d’entrainement d’Achnacarry en Ecosse. Ils porteront leur propre insigne : écu de bronze chargé du brick de l’aventure et barré du poignard des commandos avec dans le coin sénestre la croix de lorraine. Les bérets seront portés à « l’anglaise » c'est-à-dire sur le coté gauche.



Les photos montrent le commandant Keiffer au soir de la bataille, épuisé, blessé, mais ne dit rien de son inextinguible volonté. Les 177 hommes de son commando étaient de la même trempe. Ils n’avaient pas accepté l’armistice honteux de « l’étrange défaite ». Ils étaient bien décidés à rendre son intégrité à notre pays. Au prix d’incroyables sacrifices ils avaient rejoint les britanniques. Ceux-ci les avaient soumis à l’entrainement diabolique dont ils avaient le secret.

Ils allaient vivre l’odyssée dont nous nous souvenons et que nous saluons aujourd’hui.

Le ciel vous tienne en joie et à la semaine prochaine.



Donec

Aucun commentaire: