Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

14 mai 2014

PHM Cdt Bouan

Patrouilleur Commandant Bouan

Le Commandant Bouan est un aviso de type A 69 classe d'Estienne d'Orves de la Marine nationale française. Son numéro de coque est le F 797. Sa ville marraine est Agen.


Les neuf derniers avisos de la Marine nationale vont être transformés en patrouilleur de haute mer, au cours des prochaines années. La Marine va retirer leur armement lourd, en particulier les missiles Exocet, afin d'en faire des patrouilleurs qui remplaceront notamment les P-400, trop légers pour la navigation océanique.
Il s'agit d'une solution transitoire pour la période 2011-2017, en attendant l'arrivée de nouveaux bateaus de 1000 tonnes spécifiquement conçus pour ses missions de patrouille, qui relèvent plus du service public et de l'action de l'Etat en mer que de la guerre navale.

Ces bâtiments de 1300 tonnes, de la série A 69, sont entrés en service entre 1976 et 1984. Dix-sept avaient été construits, mais certains ont été désarmés et d'autres vendus à la Turquie. Les neufs avisos sont le LV Le Hénaff, le LV Lavallée, le Cdt L'Herminier, le PM L'Her, le Cdt Blaison, l'EV Jacoubet, le Cdt Ducuing, le Cdt Birot et le Cdt Bouan.  Secret défense  24/10/2008










08 mars 2014

Comme Aurélie, elles sont de plus en plus nombreuses à accéder à un poste de commandement. L'armée française est aujourd'hui "l'une des plus féminisées au monde".

Un sourire chaleureux, une voix douce, seul son regard déterminé pourrait trahir son rôle. À 33 ans, Aurélie Léouffre est capitaine de corvette. Depuis un an, elle est à la tête de l'aviso Commandant Bouan, bâtiment militaire dont le port d'attache est à Toulon.

Le navire avait récemment quitté Toulon avant de rejoindre la Principauté de Monaco et Barcelone pour assurer une mission de posture permanente de sauvegarde maritime en Méditerranée. Sa mission : surveiller le trafic commercial et de plaisance mais aussi les zones sensibles telles que les eaux territoriales frontalières. Il participe ainsi à la lutte contre la pollution, les narcotrafiquants ou encore la pêche illégale.

Le commandant Aurélie Léouffre endosse un rôle clé dans l'accomplissement de ces objectifs. Bien sûr, elle dirige et donne les ordres. Mais c'est aussi à elle qu'incombe la bonne marche de la vie à bord de l'aviso entre les quelque 90 membres de l'équipage.« Les civils ont parfois du mal à comprendre comment on arrive à supporter la promiscuité car nous sommes plus de 90 personnes sur l'aviso. C'est notre métier, tout simplement. Chacun est habitué, alors ce n'est pas si compliqué », s'amuse le commandant





Aucun commentaire: