Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

21 févr. 2014

Le Havre Opération Pacha

Le Havre Opération Pacha

Le porte-avions Charles de Gaulle vient de rentrer d'une mission de trois mois dans le golfe persique.

La presse fait régulièrement écho de la préparation du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. On sait déjà que sa gracieuse Majesté, la reine Elizabeth II y sera présente ainsi que le Président Obama.

Il y a dix ans, le porte-avions Charles de Gaulle était en Manche pour le 60ème anniversaire.

22 chefs d'Etat et de gouvernement se sont réunis pour les cérémonies commémoratives du débarquement de Normandie.Ce nombre n'a jamais été aussi élevé. Parmi eux, George BUSH mais aussi Tony BLAIR, ELISABETH II, les Premiers ministres australien, canadien, néo-zélandais, néerlandais, les présidents grec, polonais, tchèque et d'autres têtes couronnées en provenance de Belgique, de Norvège ou encore du Luxembourg. Inédit : le président russe, Vladimir POUTINE, a assisté à l'événement bien que l'allié russe n'ait pas participé à l'opération Overlord. Mais la présence la plus remarquable reste celle de l'ennemi d'hier en la personne du chancelier allemand, Gerhard SCHRÖDER. " Aucun parti politique allemand ne s'est opposé à sa participation, explique-t-on à l'ambassade d'Outre-Rhin de Paris. Les Allemands souhaitent aussi célébrer leur libération d'une idéologie horrible ". Gerhard SCHRÖDER a dévoilé en compagnie de Jacques CHIRAC une plaque marquant cette étape nouvelle de l'amitié franco-allemande, dans le Mémorial pour la paix de Caen. " Nous témoignons de l'exemplarité de la réconciliation franco-allemande. Pour que tous comprennent qu'il n'y a pas d'avenir dans la haine… Depuis plusieurs décennies déjà, les ennemis irréductibles du passé construisent en commun leur présent. Ils regardent ensemble l'avenir. Dans le respect de l'Histoire, des combattants, des souffrances et du sang versé, nous célébrons ensemble la victoire de la paix et de la démocratie ", a déclaré le Chef de l'Etat.Environ 20 000 vétérans ont fait le déplacement, aidés par 2 000 soldats américains et 600 britanniques afin de se souvenir que, au soir du jour J, le 6 juin 1944, plus de 150 000 alliés avaient pris pied sur le sol français et que 9 500 d'entre eux étaient déjà morts, blessés ou disparus.











L'association operation pacha a pour activité principale de  l'accueil du porte-avions Charles-de-Gaulle au Havre au mois de juin 2004 et l'organisation des visites à bord lors de cette escale. 






L’opération Pacha est lancée. Quatre jours à quai et 5 000 visiteurs attendus : le porte-avions à propulsion nucléaire Charles de Gaulle est pour la première fois accessible au grand public, lors d’une escale dans le port du Havre du 14 au 17 juin. ’ Un grand et bel événement ’, s’est réjoui le préfet de région Jean Aribaud. ’ Un projet difficile et ambitieux ’, a reconnu le maire du Havre Antoine Rufenacht, qui a rappelé les origines militaires du port et les liens entre le général de Gaulle et la ville, où il a effectué deux visites officielles, en 1944 et 1960.


Pour le président de l’association Pacha (Porte-Avions Charles de Gaulle au Havre), le député Jean-Yves Besselat, ’ c’est déjà un grand succès populaire, ce bateau a une magie, il attire ’. Enfin, l’amiral Hubert Pinon, préfet maritime la manche/Mer du Nord, assure que cette rencontre est ’ une reconnaissance pour les marins, une belle fête pour eux ’. En 1999, lors de l’Armada, le préfet maritime l’avait promis au maire : le porte-avions nucléaire ferait un jour escale au Havre.

Parole tenue, même si l’événement a été plusieurs fois reporté. L’association Pacha a travaillé plus d’un an avec la marine nationale pour répondre aux conditions maximales de l’étude de sécurité nucléaire portant sur l’escale du bâtiment. Différents paramètres terrestres, nautiques et aériens ont été intégrés.




Ainsi, pour exemples, l’éloignement du navire des usines d’une zone Seveso, l’évacuation des trois hangars du quai Roger Meunier, où accoste le porte-avions, la fermeture du sas Quinette de Rochemont -seuls les ferries pourront manœuvrer, et au-delà d’un périmètre de sécurité de 100 mètres autour du navire-, le dragage des fonds par le port autonome pour atteindre le niveau exigé de douze mètres, l’interdiction de survol aérien, la présence permanente de quatre remorqueurs en alerte et d’un remorqueur spécial venu de Cherbourg, la surveillance du chasseur de mines Andromède, la mobilité du porte-avions… Le tout a été validé par les experts de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et le 1er mars dernier, l’autorisation de l’escale a été signée par le premier ministre Jean-Pierre Rafarin.




27 000 demandes


L’association Pacha a reçu 27 000 demandes de visites, via les bulletins parus dans la presse municipale et régionale. La sélection s’est voulue ’ démocratique ’, affirme Jean-Yves Besselat, par le procédé du tirage au sort de 4 500 places. 500 places ont été réservées aux associations d’anciens combattants et marins à la retraite, et la passerelle aménagée pour les handicapés. Les visites de 3⁄4 d’heure par groupe de 20 personnes encadrées de deux marins se dérouleront du 15 au 17 juin.

le 18 juin, il était devant l'île de Sein pour rendre hommage aux marins partis en Angleterre rejoindre le Général De Gaulle 

Retour à Brest le 21 juin 2004




Aucun commentaire: