Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

12 févr. 2014

Flotille embarquée Hawkeye

4e Flotille embarquée Hawkeye
AEW Command & Control



Le Hawkeye est le seul avion de guet aérien avancé embarqué au monde qui combine des capacités de détection avancée et de commandement sous contrôle.
Avec ses trois E-2C Hawkeye au dernier standard des avions en service dans l’US Navy, la Marine française est ainsi en parfaite interopérabilité avec ses alliés américains.
Marine nationale

Le système de détection et de commandement aéroporté (SDCA) (en anglais : AWACS pour Airborne Warning and Control System) ou encore airborne early warning and control (AEW&C) pour Alerte aérienne avancée et contrôle est un système de stations radar montées sur des avions de guet ou des hélicoptères qui peuvent surveiller un vaste espace aérien et servir de postes de commandement pour les opérations aériennes ou de lutte anti-aérienne.



  • Le système SDCA est un système de type appelé en anglais « Command and Control » (ou en termes opérationnels des plates-formes C2) comprenant :
  • une plate-forme aéroportée, dérivée par exemple d'un avion de ligne civil 
  • un puissant radar monté dans un rotodome installé sur le dos de la plate-forme ;
  • des systèmes électroniques et des systèmes de communication nécessaires en particulier au contrôle des avions d'autres types (en termes opérationnels des plates-formes Non-C2) qui lui sont affectés et à la diffusion de la situation aérienne ;
  • des membres d'équipages chargés de surveiller les écrans radar et de coordonner les opérations aériennes.

  • Les SDCA modernes peuvent détecter d'autres avions jusqu'à 400 km de distance, bien au-delà des systèmes anti-aériens conventionnels. Ils permettent surtout la détection de raids à basse altitude, car ils ne sont pas gênés par le relief. En combat aérien, les SDCA peuvent contrôler des aéronefs amis (par définition non SDCA). Le SDCA diffuse, grâce en particulier à la Liaison 16, la situation aérienne et permet ainsi aux autres plates-formes, et particulièrement aux avions de combat, d'avoir une meilleure perception de leur environnement. Ainsi, les avions de chasse peuvent rester discrets en silence radar. Les SDCA sont bien sûr détectables par leurs propres émissions et très vulnérables. Ils se protègent par les avions de combat qu'ils contrôlent.




Les moyens engagés lors de la mission Bois-Belleau

Porte-avions Charles de Gaulle + état-major du groupe aéronaval (EMGAN) + Groupe 
Aérien embarqué (GAé : 
  • 10 Rafale Marine au standard F3 de la flottille 12F, 
  • 9 Super étendards modernisés de la flottille 17F, 
  • 2 avions Hawkeye de la flottille 4F, 
  • hélicoptères EC 725 de l’escadron EH 01-067 qui assurent la mission de recherche et de sauvetage au combat dit « RESCO », 
  • 2 hélicoptères Dauphin 
  • et 1 hélicoptère Alouette III de la flottille 35F)

    Caractéristiques
  • Envergure : 24,58 m
  • Longueur : 17,56 m
  • Hauteur : 5,59 m
  • Masse max au décollage : 55 000 livres
  • Masse max à l'appontage : 46 500 livres
  • Poids max : 23 810
  • Poids à vide : 17 091 kg
  • Distance franchissable : 1 540 nautiques
  • Autonomie : 6 heures 15
  • Altitude max : 37 000 pieds
  • Vitesse max : 320 nœuds
  • Moteur : 2 turbopropulseurs Allison T 56-A-427 de 5 690 ch chacun

sources : Marine Nationale / Cols bleus

http://www.defense.gouv.fr/marine/decouverte/equipements-moyens-materiel-militaire/aeronefs/e2c-hawkeye

http://fr.calameo.com/read/0003318760903e631229c?sid=b084429f7f7bdf04c6721e6a4e3c0868

Aucun commentaire: