Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

25 oct. 2013

Croiseur Emile Bertin

Croiseur Emile Bertin





Louis, Émile Bertin dit Émile Bertin, né le 23 mars 1840 à Nancy et mort le 22 octobre 1924 à La Glacerie (Manche), est un savant, ingénieur naval et inventeur français.




Auteur de nombreuses innovations dans la marine militaire et civile, Émile Bertin fit les plans et participa à la construction d'environ 150 bâtiments de surface. Créateur de la marine militaire japonaise durant l'ère Meiji2 — il passa quatre ans au Japon — il fut ensuite à la tête des constructions navales françaises pendant une décennie.



 Il conduisit ainsi la France, dès 1898, au deuxième rang des marines mondiales, derrière le Royaume-Uni. Il est l'auteur de plus de cinquante ouvrages ou mémoires scientifiques et techniques.




La marine française n’avait pas oublié ce qu’elle devait à Émile Bertin dans les progrès considérables des techniques et de la construction navale. 



Aussi, en mémoire d’Émile Bertin, par décision ministérielle du 18 décembre 1928, un bâtiment est commandé au service technique de la marine. La marine, donna donc son nom à un croiseur léger, très belle unité de 6.000 tonnes, lancé le 9 mai 1933, entré en service le 17 mai 1934 et qui après des essais exemplaires au cours desquels la vitesse de 42 noeuds (plus de 77 Kms/heure !) fut pour la première fois franchie par un bâtiment de cette classe, qui constituait le croiseur le plus rapide du monde et le plus racé de la marine française.





Le Président de la République étant monsieur Albert Lebrun, monsieur Georges Leygues, l’un de nos plus célèbres ministres de la Marine, au cours du banquet qui précéda le lancement, après avoir retracé la brillante carrière d’Émile Bertin de conclure en disant : « …Son oeuvre a porté haut et loin le prestige de la France. Il est de la lignée des Sané, des Dupuy de Lôme et des de Bussy, il a renoué et maintenu la tradition des grands architectes navals de Colbert… ».






L'Emile Bertin est inscrit au programme naval de 1930, il est mis sur cale en 1931 au chantier de Saint Nazaire-Penhoet. Il est lancé le 9 mai 1933, il effectue ses essais en 1934, au cours desquels, il atteindra la vitesse remarquable de 40,2 nœuds; il est admis au service actif, le 17 mai 1935.

Le 25 août 1943 l'Emile-Bertin quitte Fort de France pour les USA, ou ils va être réparé et sa DCA modernisée avant de reprendre le combat aux côtes des Alliés.
Il entre en réparations dans l'arsenal de Philadelphie le 30 aout 1943, pour en sortir le 15 novembre.
Les travaux concernent l'augmentation de la capacité en munitions des 152 mm, les américains produisent des obus et douilles adaptés aux 152 mm français; malheureusement au cours des essais le tube milieu de la tourelle II est endommagé et doit être débarqué, l'Emile Bertin n'aura donc que 8 canons de 152 mm jusqu'en 1945;



Sources Ecole Navale

http://ecole.nav.traditions.free.fr/pdf/2_bertin2012.pdf

http://atf40.forumculture.net/t4312-le-croiseur-emile-bertin-pendant-la-guerre


Aucun commentaire: