Chercher dans le blog

Rechercher dans ce Blog

8 juin 2013

La goélette Etoile en Océan Arctique

La goélette ETOILE en Islande


Flamme  Reykjavik 03-06-2013 sur timbre du phare de Kalfshamarsvik





A chaque fois que l’on essaie de prononcer quelque chose en islandais, ça se termine toujours en bouillie linguistique. On a beau essayer d’expliquer à nos familles, rien n’y fait, on termine par donner des surnoms aux endroits où nous sommes. C’est comme ça que Faskrudfjordur, chez les mécanos, c’est devenu « fast and furious ». 

Kálfshamarsvík est une petite crique dans la partie nord de Skagi. Ses falaises faites de colonnes basaltiques remontent à plus de 2 millions d'années.
Le phare créé en 1913 est reconstruit en 1940, faute de matériel, il sera mis en service bien plus tard. C'est une tour cylindrique en béton avec une lanterne et une galerie au sommet. 
Il se trouve à 23 m d'altitude 2 éclats blancs 20 secondes, rouge ou vert selon la direction. Il marque l'entrée de la baie de  la Húnaflói.




L’idée d’aujourd’hui, c’est de vous faire partager notre périple islandais d’une nouvelle manière : les cartes. Cela va nous éviter de s’humilier encore une fois avec les noms de villes ou de mouillage, et ce sera à votre tour d’essayer. Tenez-vous bien, c’est pas de la tarte.
Pour commencer, rien de mieux que de situer l’Islande à l’aide d’un planisphère pour se rendre compte à quel point l’île est au nord. Au même niveau que le Groenland, l’île est séparée par deux océans. L’Atlantique au sud, et l’Arctique au nord. Nous naviguons en ce moment même sur ce second océan.

Sources : Marine nationale 

 

Aucun commentaire: